Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Arrondissement n°1 de la commune de Bobo-Dioulasso : un comité en place pour mettre fin aux installations anarchiques

05/03/2018
604

Arrondissement n°1 de la commune de Bobo-Dioulasso

 

Un comité en place pour mettre fin aux installations anarchiques

 

Le maire de l’arrondissement n°1 de la commune de Bobo-Dioulasso, Ousmane Coulibaly a présidé, le mardi 20 février 2018, la première session extraordinaire de l’année 2018 du Conseil d’arrondissement, pour mettre en place un comité de suivi de la gestion du domaine public, en vue de mettre fin aux installations anarchiques.

 

La gestion du domaine public est désormais assurée par les arrondissements de la commune de Bobo-Dioulasso, a affirmé le maire de l’arrondissement n°1 de ladite commune, Ousmane Coulibaly. A l’en croire, cette décision fait suite à la délibération adoptée par le Conseil municipal de Bobo-Dioulasso en décembre 2017, qui a décidé de céder la gestion du domaine public aux arrondissements. C’est dans ce cadre donc qu’a eu lieu, le mardi 20 février 2018, la session extraordinaire de l’année 2018 de l’arrondissement n°1 de Bobo-Dioulasso. L’objectif selon lui, a été de mettre en place un comité de suivi pour la gestion du domaine public, en vue de mettre fin aux installations anarchiques dans la ville de Sya. Cette session extraordinaire, a dit  M. Coulibaly, a été instaurée en vue de mettre de l’ordre et réglementer le domaine public. « A partir d’aujourd’hui, pour l’installation des boutiques ou kiosques, il faut obligatoirement passer à la mairie, et la commission va examiner la faisabilité du dossier », a-t-il affirmé. Et d’ajouter que des actions fortes seront menées à l’encontre de ceux qui ne vont pas suivre les instructions.  Au cours de la session extraordinaire, cinq points étaient inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit notamment de l’examen et de l’approbation du procès- verbal de la 4esession ordinaire de l’année 2017, d’une communication sur le domaine public suivie de l’examen et de l’adoption du projet de délibération portant création d’une commission ad hoc de gestion du domaine public dans l’arrondissement n°1 de la commune de Bobo-Dioulasso, de l’examen et de l’adoption du projet de délibération portant autorisation d’élaboration d’un plan d’action dudit arrondissement et de la création d’une commission ad hoc  d’évaluation et de mise en place d’un comité de suivi et d’évaluation dudit plan, de la communication sur la consommation de la drogue en milieu scolaire et estudiantine, et d’une communication sur l’état d’évolution du Sida dans la région des Hauts-Bassins.  

 Fatoumata YLY

(Stagiaire)