Le sergent-chef Roger Koussoubé, allias ''Le Touareg'' a déclaré à la barre qu'il fera des révélations s'il a la garantie que sa famille est sécurisée // Le Forum national de la diaspora réunit du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou près de 350 participants //  Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) //  L'Ambassade de la Chine continentale est ouverte à Ouagadougou à partir de ce  12  juillet 2018  // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Nicolas Méda dans la Boucle du Mouhoun : un chapelet de doléances au ministre de la santé

05/03/2018
1 166

Nicolas Méda dans la Boucle du Mouhoun

 

Un chapelet de doléances au ministre de la santé

Le ministre de la Santé, le Pr Nicolas Méda a visité les services de santé la région de la boucle du Mouhoun. A Dédougou le lundi 19 février, il s'est enquis des conditions de travail des agents.

Le ministre de la Santé, le Pr Nicolas Méda a visité les structures de santé de Dédougou le lundi 19 février 2018. Il est allé à la direction régionale de la santé de la Boucle du Mouhoun, au chantier du futur Centre hospitalier universitaire régional (CHUR) de Dédougou en passant par l’école privé de santé Sainte Edwige et le Centre hospitalier régional (CHR) de Dédougou. Le Pr Nicolas Méda dit venir s’enquérir des conditions de travail de ses agents sur le terrain, et les encourager pour leur combat quotidien contre les maladies. Partout où le ministre est passé, il a eu droit à une brève présentation des services pour prendre connaissance du climat dans lequel le personnel soignant se bat pour offrir les soins aux patients. Sur le chantier du futur CHUR, les ouvriers sont à pied d’œuvre pour que d’ici 2020, ce centre soit fonctionnel. Déjà le complexe de la maternité est au stade de finition, mais malheureusement, a fait remarquer le chef de chantier, cette infrastructure qui est à terme, devrait encore attendre pour son équipement. Pour éviter d’attendre les équipements du CHUR pendant longtemps, il a souhaité qu’à l’avenir, le gouvernement intègre les équipements des autres bâtiments dans les projets de construction. Après cette sortie de terrain, le Pr Méda s’est entretenu avec les acteurs du domaine de la santé, dans la salle de réunion du Conseil régional de Dédougou.

 

Rupture de médicaments

 

A cette occasion, une synthèse de la situation de l’aire sanitaire de la Boucle du Mouhoun lui a été faite par le directeur régional de la santé, le Dr Robert Karama. Les principales difficultés auxquelles sont confrontées les quelque 254 formations sanitaires se résument selon le directeur régional de la santé, à la rupture des médicaments entravant ainsi une bonne exécution de la gratuité des soins chez les enfants de zéro à cinq ans et les femmes enceintes. Il a cité également l’insuffisance des ressources humaines et des plateaux techniques, la vétusté des infrastructures. L’approvisionnement en oxygène et la question du Centre de transfusion sanguine sont d’autres cas aussi évoqués. Outre les difficultés rencontrées par les travailleurs de la santé le directeur régional de la Boucle du Mouhoun a indiqué que les affections prioritaires sont notamment le paludisme, les infections respiratoires, le VIH/Sida, la tuberculose, la malnutrition. M. Karama a évoqué la mortalité maternelle qui reste une préoccupation dans la région, sans oublier l’émergence des maladies non transmissibles que sont le diabète, l’hypertension artérielle et ses complications. Pour faire face à ces affections, le Dr Robert Karama a indiqué qu’en plus des stratégies nationales, la région expérimente depuis 2016, une stratégie de prévention des enfants de moins de cinq ans pour répondre à la problématique du paludisme. Aussi, la distribution des moustiquaires aux femmes enceintes, la stratégie de la gratuité des soins et d’autres stratégies innovantes, sont autant de mesures mises en œuvre pour contrer ces différentes affections dans la cité de Bankuy. Au plan des infrastructures, le directeur régional a porté à la connaissance du ministre que sur un besoin de cent  Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) trente ont été construites en 2017. Le ministre de la santé, Pr Nicolas Méda a promis que les soixante-dix autres, seront réalisées dans les années à  venir pour améliorer l’offre de santé dans la Boucle du Mouhoun. Avant Dédougou, le ministre a visité les services de santé Da dans la commune rurale de Oury dans les Balé (Boromo), Nouna, Bomborokuy et Djibasso dans la province de la Kossi.

Kamélé FAYAMA