Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Attaques terroristes à Ouagadougou: La situation a été maitrisée (Ministre de la sécurité)

03/03/2018
601

Burkina-Terroriste-Attaque

Attaques terroristes à Ouagadougou : La situation a été maitrisée (Ministre de la sécurité)

Ouagadougou, 2 Mars 2018 (AIB)- Le ministre en charge de la sécurité burkinabè Clément Sawadogo a déclaré hier soir, au cours d’une conférence de presse, quelques heures après l’attaque terroriste à Ouagadougou, que «la situation a été maitrisée, les opérations terminées».

«La situation a été maitrisée, les opérations terminées, l’attaque a été définitivement conjurée et aujourd’hui, à ce stade, on peut considérer qu’il y a un retour à la sérénité», a déclaré Clément Sawadogo à la presse nationale et internationale.

Dans la matinée d’hier, aux environs de 10 heures, des assaillants ont commencé à tirer à l’Ambassade de France et quelques minutes après, un autre groupe de manière cordonnée s’attaquait à l’Etat-major général des Armées.

Le bilan provisoire du gouvernement fait état de 8 morts du côté des Forces de défense et de sécurité et de 80 blessés.

Parmi ces 80 blessés, il y a une douzaine dont les blessures sont assez sévères parmi lesquelles trois considérés comme grave.

Selon le ministre en charge de la Sécurité, «ceux qui ont attaqué l’Ambassade de France ont été abattus par nos FDS et ceux qui ont également attaqué l’Etat-major général ont aussi été neutralisés. Au total, on a dénombré 8 cadavres de ces assaillants».

«Il y a lieu de préciser qu’en ce qui concerne l’Etat-major général desArmées, les assaillants ont fait usage d’un véhicule bourré d’explosifs dont la charge était suffisamment forte et énorme pour occasionner de graves destructions et de sérieux impacts sur les personnes», a-t-il affirmé.

Clément Savadogo a félicité les FDS qui selon lui, ne sont pas à leur première opération de ce genre et qui «en toute circonstance, ont fait preuve d’engagement, de combativité, de courage permettant ainsi d’amoindrir un tant soit peu les effets de cette attaque».

L’attaque terroriste de ce vendredi en plein cœur de Ouagadougou, est la troisième dans la capitale après celles de janvier 2016 et d’août 2017 sur l’avenue Kwamé Nkrumah.

Agence d’Information du Burkina

wis