Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Le peuple burkinabè restera débout et uni face à l’adversité, selon le président Kaboré

02/03/2018
505

Burkina Faso-Attaques-Réactions

Le peuple burkinabè restera débout et uni face à l’adversité, selon le président Kaboré

Ouagadougou, 2 mars 2018 (AIB) – Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a réagi vendredi sur son compte tweeter, mentionnant que «le peuple burkinabè restera débout et uni face à l’adversité», après les attaques perpétrées contre l’Etat-major général des armées et l’ambassade de France.

«Je condamne avec la plus grande énergie cette attaque lâche et barbare contre notre pays et notre peuple», a posté sur sa page tweeter, le président Kaboré.

Le chef de l’Etat burkinabè a adressé ses encouragements à «nos vaillants forces de défense et de sécurité qui ont mis hors d’état de nuire les ennemis de la nation».

Selon Roch Marc Christian Kaboré «le Burkina Faso poursuivra avec détermination et sans faiblesse sa construction d’un Etat de droit».

Le premier responsable du pays a présenté «les condoléances de la nation aux familles des éléments de notre armée tombés au combat et souhaite prompt rétablissement aux blessés».

Agence d’information du Burkina

as/ak