Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina: Le centre-ville de Ouagadougou secoué par des tirs d’armes à feu

02/03/2018
734
Le centre-ville de Ouagadougou secoué par une forte détonation 

Ouagadougou, 02/03/2018 (AIB)-Le centre-ville de Ouagadougou a été secoué par des tirs d'armes à feu près du Premier ministère, de l'ambassade de France et à l'Etat-major général des armées.

Une forte détonation suivie de rafales d'armes à feu à été entendue en milieu de matinée ce vendredi occasionnant la fermeture des établissements d'enseignements et des commerces.
Selon une alerte des forces de défense  et de sécurité invitant les populations à la prudence, les zones qui ont subi les attaques sont celles de l'ambassade de France, du Premier ministère et de l'État major général des armées.
Si au début d'aucuns ont pensé à une tentative de coup de force contre le pouvoir du président Kaboré, très vite, la thèse de l'attaque terroriste a été privilégiée.

ss

Agence d'Information du Burkina