Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

LE MONDE EN BREF DU VENDREDI 2 MARS

02/03/2018
770

LE MONDE EN BREF DU VENDREDI 2 MARS

PARIS - L'Irlande et la Grande-Bretagne ont été frappées de plein fouet jeudi par le froid et la neige qui affectent l'Europe depuis plusieurs jours, et qui ont causé jusqu'ici la mort d'une soixantaine de personnes.

WASHINGTON - Donald Trump a annoncé jeudi qu'il allait frapper de fortes taxes les importations d'acier et d'aluminium aux Etats-Unis, au risque de provoquer une guerre commerciale avec ses principaux partenaires commerciaux dont plusieurs ont immédiatement fait part de leur indignation comme l'Union européenne ou le Canada.

HAMBOURG(Allemagne) - Un demandeur d'asile palestinien débouté a été condamné jeudi par un tribunal allemand à une peine de prison à perpétuité pour un attentat islamiste au couteau qui avait fait un mort et six blessés en juillet 2017 à Hambourg.

BRATISLAVA - La police slovaque a annoncé jeudi avoir interpellé sept ressortissants italiens cités dans l'enquête sur la corruption au plus haut niveau menée par le journaliste assassiné Jan Kuciak, qui les soupçonnait de liens avec la mafia.

BARCELONE(Espagne) - Menacé d'arrestation en Espagne, exilé en Belgique, Carles Puigdemont a finalement renoncé jeudi à briguer de nouveau la présidence de sa Catalogne natale. Il propose à présent la candidature du président d'une association indépendantiste, Jordi Sanchez, emprisonné depuis quatre mois.

PASSAGE DE WAFIDINE (Syrie) - Plus de 40 camions chargés d'aides n'ont toujours pas pu pénétrer dans l'enclave rebelle dans la Ghouta orientale assiégée depuis 2013 par les forces syriennes et détruite par les combats entre forces gouvernementales et rebelles depuis le 18 février. De nouveaux appels se sont élevés en faveur d'un cessez-le-feu conformément à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU votée samedi et non suivie d'effet.

ANKARA - La Turquie a annoncé jeudi que huit soldats avaient été tués et 13 blessés, dans le cadre de son offensive contre une milice kurde dans le nord-ouest de la Syrie. Cela porte à au moins 40 le nombre des soldats turcs tués depuis le début, le 20 janvier, de cette opération.

WASHINGTON - Washington a accusé jeudi la Russie de se soustraire à ses obligations internationales après un discours très ferme de Vladimir Poutine qui a vanté les nouvelles armes "invincibles", hypersoniques ou sous-marines, développées par son pays.

WASHINGTON - Le département d'Etat américain a approuvé officiellement jeudi la vente à l'Ukraine de missiles anti-char comprenant le système Javelin, une décision qui risque fortement d'irriter Moscou, adversaire de Kiev.

BRUXELLES - Les négociateurs du Parlement européen et du Conseil -représentant les Etats membres - sont parvenus jeudi avec le soutien de la Commission à une approche commune sur la réforme du travail détaché, un dossier très cher à la France.

Le texte, qui doit encore être validé le 24 mars, prévoit notamment une durée maximale de détachement de 12 mois avec une prolongation éventuelle de six mois.

BERLIN - Les autorités allemandes ont révélé jeudi faire l'objet d'une attaque informatique sans précédent contre des ministères, dont les auteurs sont à chercher en Russie selon des médias. Elles ont toutefois affirmé qu'elle était "sous contrôle" et "isolée".

ROME - Silvio Berlusconi a dirigé jeudi une manifestation d'unité de sa coalition hétéroclite de droite-extrême droite pour les élections de dimanche en Italie, au moment où le Mouvement 5 étoiles (M5S, populiste) présentait un gouvernement virtuel composé d'experts.

Selon les derniers sondages disponibles, le M5S serait crédité de 28% des intentions de vote. La coalition de droite/extrême droite serait loin devant à 37% et celle de centre gauche actuellement au pouvoir juste derrière à 27%.

LONDRES - C'est une première pour un héritier du trône britannique: le prince William, deuxième dans l'ordre de succession, effectuera cet été une visite officielle en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés, une initiative saluée par les autorités locales, ont annoncé jeudi ses services.

SAO PAULO - L'ex-président brésilien Lula, condamné à 12 ans de réclusion pour corruption, s'est dit "innocent" et peu impressionné par la prison, dans un entretien avec l'AFP jeudi, à huit mois de la présidentielle qu'il espère toujours ardemment remporter.

CARACAS - L'élection présidentielle au Venezuela aura lieu le 20 mai, le chef de l'Etat sortant Nicolas Maduro briguant un second mandat de six ans. Il aura face à lui Henri Falcon, militaire à la retraite accusé de légitimer la probable réélection de Nicolas Maduro.

BOGOTA - Le chef de l'ex-guérilla marxiste des Farc, Rodrigo Londoño, alias Timochenko, candidat à la présidentielle en Colombie de fin mai, a été victime d'un infarctus, mais son état est "stable".

NANTERRE (France) - La présidente du parti français Front national Marine Le Pen (extrême droite) a été inculpée jeudi pour la diffusion en décembre 2015 de photos d'exactions du groupe jihadiste Etat islamique sur Twitter.

WELLINGTON - Un adolescent atteint de troubles mentaux a tenté en 1981 d'assassiner la reine Elizabeth II en visite en Nouvelle-Zélande, mais la police locale décida de garder l'affaire secrète, selon des documents déclassifiés rendus publics jeudi.

VIENNE - En Autriche, on peut adresser un doigt d'honneur et dire "fuck" à un homme politique, fût-il vice-chancelier, si cela est argumenté: c'est ce qu'a décidé jeudi la Cour d'appel de Vienne qui a invoqué la liberté d'opinion.

(afp)