Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Stade régional de Gaoua : le constructeur appelé au respect du cahier de charge

01/03/2018
629

Stade régional de Gaoua 

Le constructeur appelé au respect du cahier de charge  

Après une grosse pluie, le Stade régional de Gaoua a été envahi par les eaux. Le directeur de cabinet  du ministre des Sports et des loisirs Boureima Sy a visité l’infrastructure mercredi 28 février 2018.

La grosse pluie tombée dans la nuit du 24 au 25 février 2018 dans la ville de Gaoua a inondé l’intérieur  du Stade régional. Ce constat a révélé du coup des imperfections de cet ouvrage réalisé à la faveur du 11 décembre 2017. Le ministère des  Sports et des loisirs a dépêché une équipe pour constater  de visu et échangé avec l’entreprise en charge des travaux. Après la visite, le directeur de cabinet du ministre des Sports des loisirs Boureima Sy qui a conduit l’équipe pense qu’il  n’ya pas eu de dégâts. Il a fait comprendre que l’inondation de la pelouse s’explique par un manque de canaux d’évacuation des eaux de pluie. «Il faut un assainissement convenable de cette infrastructure coûteuse, sinon elle sera en danger » a-t-il déclaré. M. Sy a fait savoir qu’il est convenu avec l’entreprise en charge des travaux du démarrage travaux de pour l’assainissement d’ici le 5 mars 2018. Un drain principal pour évacuer les eaux et un autre autour du terrain sont prévus. Le responsable de l’Entreprise de commerce général et aménagement (COGEA) international Lamine Yaoliré a  reconnu aussi que  l’absence des caniveaux a entrainé l’immersion de la pelouse. Pour lui cela ne faisait pas parti du contrat. Mais  une entente entre les acteurs concernés va permettre  la réalisation future de ces caniveaux. Pour l’agent à la direction générale de l’Architecture, de l’habitat  et de la construction, Issa Moné, le terrain a été estimé plat. Mais à l’exécution des travaux les techniciens ont constaté une dénivellation d’au moins trois à quatre mètres. Au regard de cela il est jugé nécessaire d’améliorer le système d’assainissement de l’infrastructure.

Evariste YODA