Le Burkina est bel et bien gouverné (Roch Marc Christian Kaboré) // Le président du Faso dit être satisfait du travail des Forces de défense et de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme, pour lui, elles méritent d'être encouragées  // Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) // Le nombre d'emplois créés s'élève à 190 000 en deux ans et demi (Président du Faso) // Le président Kaboré demande aux syndicats du ministère en charge de l'Economie et des Finances de lever leur mot d'ordre de grève // L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Justice, fonction publique et lutte contre le banditisme, au menu des quotidiens burkinabè

01/03/2018
340

Burkina Faso-Presse-Revue

Justice, fonction publique et lutte contre le banditisme, au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 1ermars 2018 (AIB)- Les journaux burkinabè traitent ce jeudi, de divers sujets dont la réflexion sur le système de rémunération à la fonction publique, la lutte contre le banditisme, sans oublier de revenir sur le procès relatif au putsch manqué de septembre 2015.

Ainsi, L’Observateur Paalga, le plus vieux des quotidiens privés burkinabè, donne la parole au président de l’Association des parents des victimes du coup d’Etat, Aboubacar Yelnogo.

M. Yelnogo,  à propos de l’ouverture mardi, puis la suspension le même jour, du procès des présumés coupables du putsch manqué dit ceci: «Nous ne savons pas où cette suspension va nous mener».

Pour sa part, le quotidien national Sidwaya consacre son commentaire ‘’L’autre regard’’ au sujet sous le titre: «Justice militaire: ces atermoiements peu rassurants».

Le même journal met en exergue la conférence des forces vives de la Nation sur les conditions de rémunération des agents de l’Etat qui a démarré, hier mercredi à Ouagadougou, titrant: «Rémunération des agents publics: les forces vives entament les réflexions».

 Aujourd’hui au Faso, quotidien privé, à ce propos, arbore en manchette: «Conditions de rémunération des agents de l’Etat: 21 jours pour trouver des solutions consensuelles».

De son côté, le journal privé Le Quotidien consacre sa Une à la conférence de presse animée, hier mercredi, par le Service régional de la police judiciaire (SRPJ) de Ouagadougou, au sujet du démantèlement  d’un réseau de délinquants qui excellait dans le vol d’engins à deux roues.

«Vol d’engins à deux roues à Ouaga: 5 personnes aux arrêts», titre Le Quotidien qui précise qu’«une dizaine de motos et de faux documents (ont été) saisis».

A ce propos, Le Pays affiche: «Lutte contre le banditisme à Ouaga: Cinq présumés délinquants aux arrêts», là où L’Observateur Paalga mentionne: «Police judiciaire: un réseau de voleurs démantelé, une dizaine de motos restituées».

Agence d’information du Burkina

ak