Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Politique nationale de protection sociale: la Cellule régionale des Hauts-Bassins juge son bilan positif

28/02/2018
456

Politique nationale de protection sociale 

La Cellule régionale des Hauts-Bassins juge son bilan positif  

 

La Cellule régionale de protection sociale des Hauts-Bassins a tenu sa session ordinaire de l’année 2018, le vendredi 16 février 2018 à Bobo-Dioulasso. Les échanges ont porté sur la validation du rapport de mise en œuvre de la Politique nationale de protection sociale (PNPS) et l’adoption du plan d’action des trois années à venir dans la région des Hauts-Bassins.

 

 

Dans le but d’améliorer les conditions de vie des populations défavorisées, le gouvernement du Burkina Faso a adopté en 2010, la Politique nationale de protection sociale (PNPS) sur la période 2013-2022. C’est ainsi qu’il a été mis en place des Cellules régionales de protection sociale (CRPS) dans les 13 régions du Burkina Faso, afin de mener à bien ce projet. La Cellule régionale des Hauts-Bassins, après une année d’exercice, a réuni ses membres, le vendredi 16 février 2018 à Bobo-Dioulasso. Cette session ordinaire a été consacrée à l’examen et à la validation du rapport bilan 2017, ainsi que l’adoption du plan d’action opérationnel 2018-2020. Elle a été présidée par le conseiller technique du gouverneur des Hauts-Bassins, Oumarou Kaboré, représentant le gouverneur de la région, par ailleurs président de la Cellule régionale de protection sociale des Hauts-Bassins. Plusieurs structures intervenant dans le domaine y ont participé. Selon M. Kaboré, l’objectif de cette rencontre est de vérifier ce qui a été fait durant l’année 2017, et d’adopter les activités prévues pour le plan triennal 2018-2020. Selon lui, la Cellule régionale des Hauts-Bassins est chargée de la mise en œuvre et du suivi-évaluation des actions en matière de protection de couches sociales vulnérables et ce, en fonction des orientations définies par la PNPS. Pour l’exercice écoulé, la Cellule a contribué, selon les organisateurs, à améliorer l’accès des couches vulnérables à la santé, au logement et à l’éducation. Elle a également contribué à la sécurité alimentaire, à la protection des ménages vulnérables et a garanti une sécurité minimale de revenus, en favorisant l’accès au marché du travail, ont-ils ajouté. La directrice régionale de l’économie et de la planification, Fatoumata Sanogo pense que le bilan de l’exercice précédent est positif. De son avis, tous les acteurs intervenant dans le domaine, n’ont ménagé aucun effort pour la réalisation du projet. « Pour une programmation de 5 milliards, nous sommes à 7 milliards de réalisations » a-t-elle indiqué.Après l’examen et l’adoption du projet de rapport bilan de l’exercice 2017, les participants ont adopté le plan d’actions triennal 2018-2020. Ce dernier va permettre de décliner les actions prioritaires et les activités entrant dans le cadre des six programmes prévus dans la PNPS, en vue d’améliorer les conditions de vie des populations vulnérables.

Sitta OUATTARA