Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Lutte traditionnelle dans la Kossi : Dokuy remporte le premier « Sabre d’or »

28/02/2018
1 273

Lutte traditionnelle dans la Kossi 

Dokuy remporte le premier « Sabre d’or »

 

La finale de la 1re édition du tournoi de lutte traditionnelle dénommé « Sabre d’or » s’est déroulée à Nouna, le samedi 10 février 2018, dans l’arène du Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC). Elle a connu la victoire de Yacouba Fongoro de la commune de Dokuy sur Raymond Démé de la commune de Nouna.

 

 

Lancée le 19 novembre 2017 à Gnimini, village situé dans la commune de Djibasso, la 1re édition du tournoi de lutte traditionnelle de la Kossi dénommé « Sabre d’or » et initiée par le député Maxime Lomboza Koné, a connu son épilogue, le 10 février 2018. Les éliminatoires se sont déroulées dans quatre  zones, à savoir la zone de Djibasso, la zone de Bourasso, la zone de Dokuy et la zone de Nouna. Au total, plus de trois cent lutteurs se sont retrouvés dans l’arène. Les quarante meilleurs dans les différentes catégories se sont croisés dans la matinée du samedi 10 février pour en sortir les six finalistes dans les catégories. Les matchs de la finale par catégorie ont opposé tour à tour en catégorie poids lourds, Yacouba Fongoro de la commune de Dokuy et Raymond Démé de la commune de Nouna. En catégorie poids moyens, Dramane Dama et Sery Dembélé se sont croisés. En catégorie poids légers, Issa Daman était opposé à Boukary Sangaré. Devant une flopée de supporters et d’invités de marque, Issa Daman est arrivé à bout de son adversaire Boukary Sangaré. Dans la catégorie des poids moyens, Dramane Dama a battu Sery Dembélé. Le combat le plus attendu était sans nul doute celui de la catégorie des poids lourds. Dans l’arène, Yacouba Fongoro, chapelet en main, s’est positionné face à Raymond Démé, torse nu, poitrine bombée. L’arbitre de la Fédération nationale de lutte a donné le signal. Durant trois minutes, les deux adversaires ne sont pas arrivés à se départager. Quant à la reprise, Yacouba Fongoro a soulevé et propulsé son adversaire sans pourtant le terrasser comme le veut le règlement, ses partisans criaient déjà à la victoire, et l’euphorie gagnait les supporteurs de Dokuy. Cependant, l’arbitre, dans un calme olympien a fait observer une pause pour permettre aux deux protagonistes de se reposer. A la reprise, les actions offensives se sont multipliées de part et d’autre, et la ténacité de Yacouba Fongoro n’a pas tardé à payer. Il a remporté ainsi le combat, sous les applaudissements nourris de ses partisans et de toute l’assistance. Au regard de la mobilisation et de l’enthousiasme qui ont animé les acteurs et le comité d’organisation, Maxime Lomboza Koné s’est dit satisfait, et a donné rendez-vous pour la 2e édition, le 26 janvier 2019.

 

 

Adama CISSE

AIB/Kossi