Le Burkina est bel et bien gouverné (Roch Marc Christian Kaboré) // Le président du Faso dit être satisfait du travail des Forces de défense et de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme, pour lui, elles méritent d'être encouragées  // Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) // Le nombre d'emplois créés s'élève à 190 000 en deux ans et demi (Président du Faso) // Le président Kaboré demande aux syndicats du ministère en charge de l'Economie et des Finances de lever leur mot d'ordre de grève // L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Cinéma: Les 5e Journées cinématographiques de la femme africaine s’ouvrent le 2 mars à Ouagadougou

27/02/2018
401

Burkina Faso-Cinéma-Journées

Cinéma: Les 5e Journées cinématographiques de la femme africaine s’ouvrent le 2 mars à Ouagadougou

Ouagadougou, 27 fév. 2018 (AIB) Les 5e Journées cinématographiques de la femme africaine (JCFA) se tiendront du 2 au 7 mars prochain dans la capitale burkinabè, a annoncé mardi, un communiqué du délégué général du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), Ardjouma Soma.

C’est sous le thème : «la professionnelle africaine face aux défis du numérique» que se tiendra la manifestation qui sera marqué par des projections de films, un panel sur le thème et des ateliers de formation sur le jeu d’acteur, la prise de vue et le montage numérique.

Ce programme permettra également de voir des films inédits à travers les œuvres sélectionnées cette année. Il s’agit de «Un jour pour les femmes» de Kamla Abu Zeki (Egypte), lauréat du grand prix du Festival du cinéma africain de Kouribga 2017 (Maroc).

«Le train de sucre et de sel» de Licinio Azevado (Mozambique) vainqueur du Tanit d’or des journées cinématographiques de Carthage 2017 (Tunisie).

Egalement présent «Frontière» de la Burkinabè Apolline Traoré est grand prix ce 19 février 2018 du Festival de cinéma de Los Angeles aux Etats Unis.

Les différentes projections se feront au Centre national des arts du spectacle (CENASA) et à l’Institut français en présence des réalisatrices invitées. Les autres sites de la manifestation sont l’ISIS-SE et le siège du FESPACO.

Agence d’information du Burkina

as/ak