Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Inondations du 24 février 2018 à Kongoussi: le gouvernement apporte un soutien aux sinistrés

26/02/2018
769

Inondations du 24 février 2018 à Kongoussi: le gouvernement apporte un soutien aux sinistrés

Kongoussi, 25 fév.2018(AIB)-Le gouvernement burkinabé à travers le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, a apporté une assistance alimentaire de 3 mois, aux 106 sinistrés des inondations de Kongoussi, 24 heures après les évènements, a constaté l’AIB sur place.

Le don est composé de semoules de maïs, de riz, d’huile, du savon, de boîtes de conserve, de nattes, de couvertures, de seaux, et de lampes solaires.

«Le ministère nous a instruit de porter une assistance aux victimes des inondations de Kongoussi.

L’assistance alimentaire concerne 120 personnes et couvre une période de 3 mois en raison de 400 grammes de céréales par jour et par personne suivant les recommandations des normes internationales», a expliqué Youssion Napon, agent au Secrétariat permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (SP/CONASUR).

Selon Hadja Bibata Sawadogo, septuagénaire sinistrée, les eaux de pluie tombées dans la nuit du 23 au 24 février ont occasionné d’énormes dégâts dans sa famille.

«Nos maisons ont été inondées et l’ensemble de nos documents administratifs, vivres et autres effets ont subis des dommages. Mais avec cette assitance du gouvernement, je puis vous assurer que nos inquiétudes sont levées», a-t-elle indiqué.

La délégation du ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille à été conduite par Amselme NIKIEMA, Directeur de cabinet de la ministre.

Il avait à ses côtés le Directeur régional en charge l’Action social du Centre Nord et les autorités départementales et communales de Kongoussi.

Pour le préfet du département de Kongoussi Bassidiki Ouattara, les inondations ont été causées par les travaux de butimage de la section 1 (Kongoussi-Yargo) de la route Kongoussi-Djibo.

«On aurait souhaité que cela n’arrive pas mais au dire du chef de la mission de contrôle de la route, les travaux n’ont plus évolué depuis le passage de Mme le gouverneur de la region. C’est pourquoi avec cette pluie inattendue nous avons enregistré de tels dégâts »a t il dit.

Pour rappel, La gouverneure du Centre Nord Nandy Somé /Diallo lors d’une tournée de supervision des travaux effectuée le 7 février dernier, avait attiré l’attention du groupement d'entreprises attributeur du marché d’accélèrer les travaux pour éviter des cas d’inondations aux populations riveraines en début de l’hyvernage.

Agence d'information du Burkina

Asmado RABO