Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Ziro : le directeur provincial de police arrêté pour atteinte aux bonnes mœurs

24/02/2018
1 858
Ziro : le directeur provincial de police arrêté pour «atteinte aux bonnes mœurs»

Ouagadougou, (AIB) - Le directeur provincial provincial de la police du Ziro, accusé d'"atteinte aux bonnes mœurs", a été placé sous mandat de dépôt, a annoncé vendredi la police nationale dans un communiqué.

''Dans la soirée du 22 février, le directeur provincial de la police du Ziro a été placé sous mandat de dépôt par les autorités judiciaires", indique le texte.

Au cours de la semaine du 19 février, la police nationale avait été saisie de "faits d'atteinte aux bonnes mœurs" dont le présumé auteur serait le directeur provincial  de la police  nationale de Ziro.

"En réaction à cette information, la police a aussitôt ouvert une enquête et à titre de mesures conservatoires, le mis en cause a été suspendu de ses fonctions et mis à la disposition de la justice", poursuit le communiqué.

Selon des sources concordantes, le responsable provincial de la police se serait rendu coupable d'un viol sur une mineure d'environ douze ans.

En ces circonstances, " la police  nationale, résolument engagée dans la lutte contre les atteintes à l'éthique et à la déontologie de la profession, dit condamner avec la plus grande fermeté cet acte".

AIB