Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Solidarité : l’ASEM soutient les orphelins et enfants vulnérables

23/02/2018
566

Solidarité

L’ASEM soutient les orphelins et enfants vulnérables

Tenkodogo, (AIB) - L’Association pour la survie de l’enfant et de la mère (ASEM) a fait parler son cœur à l’endroit de 100 orphelins et enfants vulnérables de Tenkodogo, à travers l’organisation d’un arbre de Noël le samedi 17 février 2018.

Les enfants de l’Association pour la survie de l’enfant et de la mère (ASEM) de Tenkodogo ont reçu une attention toute particulière le samedi 17 février dernier. En effet, un arbre de Noël a été organisé en leur faveur par ladite association, avec le soutien du maire de Tenkodogo, El Hadj Harouna Ouélogo, représenté à la cérémonie par son 1er adjoint, Ousmane Bangré. Ce sont cent Orphelins et enfants vulnérables (OEV) qui étaient à l’honneur à cet arbre de Noël. Cette activité a pu être réalisée grâce à l’accompagnement et au soutien de donateurs qui ont mis à la disposition de l’association de nombreux cadeaux. Chaque enfant a reçu, des mains du « Père Noël », de nombreux cadeaux composés de savon en poudre, biscuits, jouets et boissons sucrées. Un repas communautaire a aussi été servi sur place. Avant l’arbre de Noël, les membres de l’ASEM sont passés dans la matinée à la Maison d’arrêt et de correction de Tenkodogo (MACT). Dans ce lieu, les mineurs et les femmes privés de liberté ont également bénéficié d’un repas communautaire, de petits cadeaux et de kits d’hygiène. L’organisation de cette journée de solidarité et de partage au profit des OEV de la ville de Tenkodogo vise à promouvoir non seulement la solidarité à leur endroit, mais aussi à poser les bases d’une famille et d’une société attentives à cette catégorie d’enfants. Le porte-parole des enfants, Fabrice Zaré, s’est adressé aux responsables de ASEM, au maire Ouélogo et aux différents donateurs en ces termes : « Grande est ma joie en cette occasion qui permet à nous les enfants encadrés par l’ASEM/Tenkodogo, de nous retrouver grâce à tous ceux qui ont porté cette idée de l’arbre de noël, notamment le maire de la commune de Tenkodogo, notre papi Adama Zampaligré et toutes les bonnes volontés. Nous souhaitons aussi que cet arbre de Noël puisse être pérennisé pour permettre à d’autres enfants comme nous de pouvoir participer ». Pour le président de l’association, Félix Nombré, cet arbre de noël constitue un cadre de divertissement et d’épanouissement au profit de cette frange de la société qui bénéficie de peu d’attention. « Cet arbre de noël est une main secourable tendue à tous ces enfants qui ont besoin de soutien ou d’attention particulière pour demeurer dans le tissu social », a-t-il ajouté.

 Bougnan NAON