Le sergent-chef Roger Koussoubé, allias ''Le Touareg'' a déclaré à la barre qu'il fera des révélations s'il a la garantie que sa famille est sécurisée // Le Forum national de la diaspora réunit du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou près de 350 participants //  Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) //  L'Ambassade de la Chine continentale est ouverte à Ouagadougou à partir de ce  12  juillet 2018  // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina: Le secteur privé africain invité à saisir toutes les opportunités d’affaires offertes (président Kaboré)

22/02/2018
1 554

Burkina-Affaire-Rencontre

Burkina: Le secteur privé africain invité à saisir toutes les opportunités d’affaires offertes (président Kaboré)

Ouagadougou, 22 fév. 2018 (AIB)- Le président du Faso Roch Marc Christian Kabore a invité jeudi, à l’ouverture de la 5ème édition du Forum Ouest-africain de développement des entreprises (AFRICALLIA), le secteur privé africain à saisir «toutes les opportunités d’affaires offertes» par les Etats et leurs partenaires privés.

«J’interpelle le secteur privé africain pour saisir toutes les opportunités d’affaires offertes par nos Etats et leurs partenaires privés d’Afrique et d’ailleurs » a déclaré Roch Marc Christian Kabore.

Selon le chef de l’Etat burkinabè, «AFRICALLIA est devenue une grande plateforme en quelques années  de mise en relation d’affaires entre entreprises en Afrique de l’Ouest grâce au professionnalisme de son organisation et à la qualité des femmes et hommes d’affaires qui y prennent part».

«L’édition 2018 se veut être celle de la maturité avec un accent particulier sur les opportunités d’affaires en Afrique de l’Ouest à travers la présence remarquée des agences de promotions des investissements des pays de la sous-région», a-t-il aussi affirmé.

Cette 5ème édition du Forum organisé par la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) enregistre 660 participants, 508 entreprises dont 280 du Burkina Faso. Ce sont au total 19 pays représentés venant de tous les continents.

C’est pourquoi, le premier vice-président de la CCI-BF, Mamady Sanoh, a salué «le travail remarquable abattu » par leurs chefs de délégation dans les différents pays qui « se sont engagés pendant des mois, à assurer la promotion du forum, le recrutement des entreprises et leur suivi».

AFRICALLIA 2018 se tient sous le parrainage du président de la commission de l’UEMOA. Selon son représentant Fily Bouaré/Sissoko, « la sous-région ouest africaine, grâce au travail acharné des secteurs public et privé, affiche depuis une dizaine d’années, un taux de croissance du PIB supérieur ou égal à 6% ».

Elle a déclaré que son institution s’investit « dans la création d’un cadre propice à la saine émulation en matière d’entreprenariat posant ainsi les bases solides à l’émergence d’un secteur privé dynamique compétitif allant à la conquête du monde ».

AFRICALLIA s’est inspiré de FUTURALLIA qui est aussi un forum de partenariat international et multisectoriel initié en 1990 par la Chambre de commerce et d’industrie de Vienne et dont la 22ème édition se tiendra du 15 au 17 novembre prochain à Tunis (Tunisie).

Pour le représentant de la directrice de FUTURALLIA, Vincent Grosyeux,  ce Forum a été créé pour aider les entreprises à se développer à l’international.

« J’espère que des contacts fructueux vont se nouer entre les entreprises françaises et les entreprises de tous les pays car c’est par le développement de nos entreprises que nous réussirons à combattre ceux qui ne rêvent que de destruction », a-t-il souhaité pour l’édition actuelle de AFRICALLIA.

Après 5 éditions au Burkina Faso, les organisateurs prévoient l’organisation de la 6ème édition de AFRICALLIA à Abidjan en Côte d’Ivoire en 2020.

Agence d’Information du Burkina

wis/ak