Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina: le groupe Ansarul Islam sur la liste "terroriste" américaine

22/02/2018
1 638
Burkina: le groupe Ansarul Islam sur la liste "terroriste" américaine

Ouagadougou, (AFP) - Les Etats-Unis ont placé sur leur liste noire des "terroristes" le groupe jihadiste Ansarul Islam, actif dans le nord du Burkina Faso, a annoncé le département d'Etat dans un communiqué officiel.

"Cette désignation a pour objectif de refuser à Ansarul Islam les ressources dont il a besoin pour planifier et mettre en oeuvre de nouvelles attaques terroristes" indique la diplomatie américaine. 

Elle s'accompagne de sanctions financières et interdit aux citoyens américains d'engager des transactions avec ce groupe.

"Ansarul Islam est un groupe terroriste basé au Burkina Faso. Le groupe a lancé de nombreuses attaques dans le nord du Burkina Faso, près de la frontière avec le Mali", ajoute le communiqué.

"L'initiative d'aujourd'hui indique au public américain et à la communauté internationale qu'Ansarul Islam a commis ou présente un risque important de commettre des actes de terrorisme", dit encore le communiqué du département d'Etat.

Créé par Malam Ibrahim Dicko, un prêcheur originaire du Soum, le groupe jihadiste Ansarul Islam, avait revendiqué plusieurs attaques contre l'armée burkinabè ces derniers mois, dont une qui avait fait 12 morts dans les rangs des militaires en décembre 2016.

ab