Le Burkina est bel et bien gouverné (Roch Marc Christian Kaboré) // Le président du Faso dit être satisfait du travail des Forces de défense et de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme, pour lui, elles méritent d'être encouragées  // Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) // Le nombre d'emplois créés s'élève à 190 000 en deux ans et demi (Président du Faso) // Le président Kaboré demande aux syndicats du ministère en charge de l'Economie et des Finances de lever leur mot d'ordre de grève // L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Forum régional des femmes des Cascades : les grossesses en milieu scolaire au centre des débats

21/02/2018
1 381

Forum régional des femmes des Hauts-Bassins

 

En quête de solutions pour valoriser l’autre moitié du ciel

 

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal a présidé le forum des femmes de la région des Hauts-Bassins, le vendredi 16 février 2018. L’objectif était de permettre aux femmes d’échanger sur le thème de la Journée internationale de la femme.

 

Dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de la femme qui se tiendra le 8 mars prochain, le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, organise des fora régionaux sous le thème « La participation de la femme à la gouvernance : état des lieux, défis et perspectives ». Celui de la région des Hauts-Bassins a eu lieu le vendredi 16 février 2018, présidé par la ministre Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal. Les femmes ont échangé sur le thème, identifié leurs  préoccupations et formulé des recommandations pour une meilleure représentation des femmes dans la gouvernance. Selon Mme Ilboudo, la problématique des inégalités entre les hommes et les femmes se pose avec acuité au Burkina Faso, tant dans le domaine de la gouvernance administrative, politique qu’économique. « La proportion des femmes membres du parlement de la législature 2015-2020 est de 11,02%, soit 14 députées sur 127, 4 femmes gouverneurs sur 13, soit 30,76%, 16 femmes hauts-commissaires sur 45, soit 35,55%, 41 femmes préfets sur 350 départements, soit 11,71%, et 6 femmes ministres sur 33, soit 18% », a-t-elle soutenu.  A l’en croire, les résultats de ces échanges seront transmis au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré lors de la Journée internationale de la femme. Au cours de ce forum, Mme Ilboudo a également remis des chèques aux trois meilleures femmes entrepreneurs des Hauts-Bassins, suite à une compétition organisée par son ministère, de novembre 2017 à janvier 2018. Il s’agit respectivement de « Hashley coiffure », de l’entreprise agro-alimentaire de production de semences améliorées et de l’élevage (SOPROTRAM) de Alice Yaméogo, et de l’entreprise de production, transformation et de commercialisation du beurre de karité (ETTPRO) de Téné Traoré. Le montant des chèques est de 300 000 pour la troisième, 400 000 pour la deuxième et 500  000 F CFA pour la première. Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou et la coordonnatrice régionale des femmes des Hauts-Bassins, ont salué la tenue de ce forum et lui ont souhaité plein succès.  

 

Des vivres pour 1000 personnes

 

Après le forum, la délégation ministérielle a visité la cour de la solidarité de Colma, dans l’arrondissement n°7 de Bobo-Dioulasso. Les pensionnaires ont reçu des vivres. Ainsi, 24 tonnes de céréales d’une valeur de 7 millions de F CFA seront distribuées à 1000 personnes vulnérables. Selon la ministre, ce geste est la manifestation de la solidarité du gouvernement à l’endroit des personnes vulnérables. La porte-parole des bénéficiaires, Salamata Konaté, a salué l’initiative de la ministre et lui a formulé des bénédictions. Pour elle, ce don traduit en acte concret, la volonté du gouvernement à les soutenir. Laurence Ilboudo a achevé sa visite à l’orphelinat « Den kanu » des bébés abandonnés à la naissance, sise au secteur 25 de la commune Bobo-Dioulasso.  

Fatoumata YLY

   (Stagiaire)