Le Burkina est bel et bien gouverné (Roch Marc Christian Kaboré) // Le président du Faso dit être satisfait du travail des Forces de défense et de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme, pour lui, elles méritent d'être encouragées  // Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) // Le nombre d'emplois créés s'élève à 190 000 en deux ans et demi (Président du Faso) // Le président Kaboré demande aux syndicats du ministère en charge de l'Economie et des Finances de lever leur mot d'ordre de grève // L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Education: l’excellence récompensée à Gayéri

19/02/2018
460

Education

L’excellence récompensée à Gayéri

Gayéri, (AIB) - Le samedi 10 février 2018, Maurice Konaté, haut-commissaire de la province de la Komondjari, a présidé la cérémonie de récompense du concours d’excellence à l’école primaire, édition 2017, à l’école A de Gayéri.

Présidée par Maurice Konaté, haut-commissaire de la province, et parrainée par le député Goula Oudagou, la cérémonie de remise de prix de l’édition 2017 du concours d’excellence a eu lieu le samedi 10 février 2018, à l’école A de Gayéri. Cette édition, qui a enregistré la présence de la directrice régionale de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle de l’Est, avait pour thème : « Excellence et renforcement du civisme des scolaires pour une édition de qualité dans la province de la Komondjari ». Cette cérémonie solennelle a connu trois allocutions à savoir celle du directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle de la Komondjari, Boureima Sawadogo ; celles du parrain et du président de la présente édition. Tous ont salué la tenue de la journée de l’excellence qui, selon eux, est un cadre qui permet de récompenser les meilleurs enseignants et animateurs, les meilleurs élèves et apprenants des centres ainsi que les structures d’éducation qui se sont illustrées dans la mobilisation sociale en faveur de la scolarisation des enfants. Cette volonté de distinction tire ses fondements de la politique nationale en matière d’éducation qui est de former des hommes et femmes compétents, capables de contribuer au développement de la nation. Ils ont prétendu qu’aucune nation ne peut prospérer si elle ne fait pas la promotion de l’excellence dans l’éducation de ses filles et fils. Cette journée de l’excellence, ont-ils ajouté, est aussi une occasion accordée aux enseignants et aux élèves de se mesurer dans un esprit fraternel et de susciter une réelle émulation pour ces acteurs de l’éducation qui ne demandent qu’à être aidés. Pour ce faire, le haut-commissaire a invité tous les acteurs à user des moyens dont ils disposent pour soutenir le ministère en charge de l’Education dans l’organisation de la cérémonie annuelle de la célébration de l’excellence. Pour le député Goula Oudagou, le thème de la présente édition est interpellateur car« le refus de l’autorité, le mépris du bien commun et des lois de la République sont autant d’attitudes et de comportements qui mettent à mal le vivre-ensemble, compromettent le développement d’un pays. La situation devient plus grave quand ces comportements émanent des éducateurs et des scolaires ». Avant de réitérer ses félicitations aux lauréats, le parrain a exhorté les enseignants à toujours rester exemplaires aux yeux de leurs élèves.

Kanliéyama Aboubakar COMBARY

Collaborateur