Le Burkina est bel et bien gouverné (Roch Marc Christian Kaboré) // Le président du Faso dit être satisfait du travail des Forces de défense et de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme, pour lui, elles méritent d'être encouragées  // Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) // Le nombre d'emplois créés s'élève à 190 000 en deux ans et demi (Président du Faso) // Le président Kaboré demande aux syndicats du ministère en charge de l'Economie et des Finances de lever leur mot d'ordre de grève // L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Développement :le haut-commissaire visite les réalisations du programme FASO

19/02/2018
447

Développement

Le haut-commissaire visite les réalisations du programme FASO

Le haut-commissaire de la province de la Komondjari, Maurice Konaté, a visité, le mardi 13 février 2018, les réalisations du programme FASO dans les communes de Bartiébougou et Foutouri.

Depuis 2010, le Catholic Relief Service (CRS) met en œuvre le programme Families Achieving Sustainable Outcomes (FASO) en consortium avec l’OCADES-Kaya et l’ONG Tin-Tua. Le but du programme est de réduire de façon durable la vulnérabilité des ménages face à l’insécurité alimentaire dans les districts sanitaires de Tougouri, Manni et Gayéri dans les régions du Centre-Nord et de l’Est du Burkina. Ce programme est entré dans sa dernière année de mise en œuvre. Dans le souci de pérenniser et de transférer les acquis aux collectivités locales, le haut-commissaire de la province de la Komondjari, accompagné d’une forte délégation composée de représentants de structures techniques étatiques, de maires de commune et de préfets, a visité quelques réalisations de ce programme dans les communes de Bartièbougou et Foutouri, le mardi 13 février 2018. Etaient également de la délégation le staff du programme FASO avec à sa tête le coordonnateur national. La délégation a d’abord visité le site maraîcher du groupement féminin « Boyaba » de Foutouri-Gourma. Ces femmes dynamiques exploitent, depuis 2013, une superficie d’un hectare sur laquelle elles produisent des carottes, des choux, des aubergines, des oignons, des tomates et du maïs. Cette production, selon la secrétaire du groupement, Latifatou Silga, leur procure des revenus qui leur permettent de prendre en charge la scolarité de leurs enfants et d’acheter de petits ruminants. Leur alimentation quotidienne s’est améliorée grâce à leurs produits maraîchers. Les fonctionnaires de la localité viennent se ravitailler dans leur jardin. A Kirgou-Gourma, les membres du Conseil villageois de développement (CVD), dans le cadre de la gouvernance locale, ont fait un exposé sur le plan d’action de leur village à la délégation du haut-commissaire. Dans le village de Tambiga, c’est le site maraîcher du groupement féminin « Namalgzanga » qui a été visité. Ici, la mission a eu des échanges entre les mères leaders sur les bonnes pratiques nutritionnelles, sanitaires et d’hygiène. Elles ont expliqué à leurs hôtes l’importance de la prévention de la malnutrition des enfants de moins de deux ans. A Bartièbougou, ce sont des mères leaders qui se sont entretenues avec la délégation sur la mise à jour du Score Board. Maurice Konaté et sa délégation ont été émerveillés par le travail abattu par ces femmes et hommes dans le cadre du programme FASO depuis 2013. Le haut-commissaire les a encouragés à pérenniser ces acquis afin de sortir de la pauvreté. Il les a exhortés à cultiver l’entente, l’unité et l’entraide car aucun développement n’est possible sans ces valeurs sociales.

Kanliéyama Aboubakar COMBARY

Collaborateur