Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

La première édition du tournoi Maracaña féminin lancée à Zorgho

13/02/2018
1 310

La première édition du tournoi Maracaña féminin lancée à Zorgho

Zorgho, (AIB)- L’Association Sagl-taaba du Ganzourgou (ASTG) a lancé officiellement la première édition de son tournoi Maracaña féminin sur le terrain de « Nosraaga » de Zorgho le samedi 10 février 2018. Ce fut sous le patronage de Joseph Martin Kaboré, directeur général de Bagré pôle, représenté par Boureima Lègma et le parrainage de Estelle Floriane Bougouma, épouse du ministre des infrastructures.

« Promotion de la citoyenneté active à travers le sport féminin », tel est le thème sous lequel va dérouler ce tournoi Maracaña. A cet effet, 15 équipes féminines réparties en 4 pools vont se mesurer en football durant plus d’un mois pour déterminer la meilleure.

Allocutions, défilé des équipes, prestation théâtrale, match de gala suivi du match de lancement ont été les principales articulations de la cérémonie de lancement.

Selon Fulgence Kaboré, président de l’association, cette compétition vise à créer un espace de dialogue et d’épanouissement pour les populations de Zorgho.

Elle ambitionne de toucher toute la province et permettra en outre de détecter des talents en vue de la création d’une équipe provinciale féminine de football qui pourra ravir la vedette aux grandes équipes nationales, voire internationales.

Il a expliqué que l’ASTG est active dans la sensibilisation des populations à travers le théâtre.

Cette compétition de football qui mobilise des foules va alors être un terreau fertile pour sensibiliser les populations sur les valeurs de citoyenneté, les questions de genre, de bonne gouvernance et de santé.

Pour joindre l’acte à la parole, la troupe a présenté une pièce théâtrale sur la consommation des boissons frelatées, la scolarisation des filles et les violences faites aux femmes.

A l’en croire, l’association s’illustre aussi dans les opérations de don de sang et a déjà pu collecter 160 poches aux bonheurs des malades. Il a signalé qu’à la finale de la compétition prévu pour le 17 mars prochain, une opération de don de sang sera organisée.

Il a alors saisi l’occasion pour remercier toutes les autorités qui les ont accompagnés dans l’organisation de cette compétition. Il a remercié particulièrement le parrain et le patron de la cérémonie pour avoir accepté joindre leur nom à cette activité.  

Pour la marraine Estelle Floriane Bougouma, le projet « Promotion de la citoyenneté active à travers le sport féminin» mérite une attention particulière au regard de ses objectifs nobles. Elle a alors exhorté ses sœurs de la province, à s’investir sérieusement dans sa mise en œuvre. Elle a rassuré les responsables de l’association de sa disponibilité constante à œuvrer à leur côté pour l’atteinte des objectifs.

Boureima Lègma, représentant le patron de la cérémonie a quant à lui, salué l’initiative de l’activité qui va selon lui, contribuer au renforcement de la paix et de la cohésion sociale dans la province. Il a appelé les joueuses et les spectateurs à faire preuve de fair-play.

Le match de gala qui a suivi les discours, a mis aux prises l’équipe des princesses de Ouagadougou face à l’équipe masculine « Soura FC » de Zorgho.

Quant au match inaugural de la compétition, il a opposé l’équipe du lycée provincial de Zorgho à l’équipe des Amazones.

A l’issue des deux fois 20 mn de tractations, c’est l’équipe des Amazones qui marquera l’unique but de la soirée à moins de 2mn du coup de sifflet final.

Au regard de la mobilisation, le maire de Zorgho, Toukoumnogo Kaboré et le Haut-commissaire de la province, Robert Zoungrana présents ont salué l’initiative de l’association et espèrent de beaux jours pour le football féminin dans la province.

Agence d’Information du Burkina

Moïse SAMANDOULGOU