Le Burkina est bel et bien gouverné (Roch Marc Christian Kaboré) // Le président du Faso dit être satisfait du travail des Forces de défense et de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme, pour lui, elles méritent d'être encouragées  // Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) // Le nombre d'emplois créés s'élève à 190 000 en deux ans et demi (Président du Faso) // Le président Kaboré demande aux syndicats du ministère en charge de l'Economie et des Finances de lever leur mot d'ordre de grève // L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Eau et assainissement : le Comité Régional de Pilotage fait le point des réalisations de 2017 et la programmation de 2028

09/02/2018
607

Eau et assainissement

Le Comité Régional de Pilotage fait le point des réalisations de 2017 et la programmation de 2028

 

Koudougou, (AIB)  - Le Comité Régional de Pilotage des Programmes Nationaux Eau Potable et Assainissement de la Région du Centre-Ouest a tenu le 30 janvier dernier, la 22èmesession dudit comité. L’ouverture et les travaux ont été présidés par le président du comité M. Sayouba Sawadogo, secrétaire général de la région du Centre-Ouest. Trois points essentiels étaient inscrits à l’ordre du jour de la session ; l’examen et l’adoption du compte rendu de la 21èmesession ; l’examen et l’adoption du rapport bilan annuel régional au 31 décembre 2017 et du rapport de programmation de l’année  2018 et enfin les divers.

 

L’objectif de la session devenue traditionnelle était de faire le bilan des réalisations en matière d’eau potable et d’assainissement effectuées au cours de l’année  2017 et adopter les programmations de l’année 2018. Il n’est plus un secret pour personne que les questions d’accès aux services d’eau potable et d’assainissement, occupent une place primordiale dans le processus de développement humain durable d’un pays. Pour le cas de notre pays, ce droit est constitutionnalisé et se trouve au centre du Programme National de Développement Economique et Social (PNDES). De l’examen du rapport des réalisations au 31 décembre 2017, on note que la mise en œuvre du PN-AEP et du PN-AEUE par l’ensemble des acteurs de la région du Centre-Ouest a permis d’enregistrer les résultats satisfaisants. En matière d’AEP, on a enregistré une consommation financière de 1 436 960 000 FCFA contre une prévision annuelle 1 773 730 000 FCFA, soit un taux d’exécution de 81,01%. Les taux de réalisation physique des forages neufs (75,16%), des forages réhabilités (90%), des AEPS neuves (71,43%) et des AEPS réhabilités (50%). Pour ce qui concerne le domaine des AEUE, l’absorption financière a été de 381 710 000 FCFA pour une prévision annuelle de 503 780 000 FCFA, soit un taux d’exécution de 75,76 %. Les taux de réalisation physique des latrines dans les écoles (76,32%), des latrines dans les CSPS (80,77%), des latrines publiques  (55,56%)et des latrines familiales (84,22%).

En 2018, 74 PMH sont prévus pour être réalisés dans la région du Centre-ouest pour une prévision financière de 414 103 000 de FCFA.71 PMH sont à réhabiliter en 2018 pour un montant estimé à 159 500 000 de FCFA. Pour ce qui concerne les réalisations prévues en 2018 dans le domaine des AEP, on retiendra la réalisation de 64 PMH, la réhabilitation de 71 PMH, la réalisation de deux AEPS neuves au titre des reports 2017, la réhabilitation de six autres. La prévision financière de toutes ces réalisations s’élève à 697 563 000 de FCFA. Dans le domaine de l’assainissement, la prévision pour 2018 est de 18 latrines dans les écoles ; 03 Latrines dans les centres de santé ; 08 Latrines pour les lieux publics et 1200 Latrines familiales. La prévision financière de toutes ces activités s’élève à 144 800 000 FCFA. Et pour ce qui concerne le volet cadre unifié d’intervention, les prévisions s’élèvent à 44 000 000 FCFA. En récapitulatif, l’ensemble des prévisions financières pour 2018 en AEPA pour la région du Centre-Ouest en milieu rural s’élève à 886 363 000 FCFA.  Revenant sur l’importance du programme, le secrétaire général de la région a indiqué que c’est conscient de l’enjeu en matière d’eau potable et d’assainissement, que le gouvernement du Burkina Faso a adopté en 2016, le Programme National Eau Potable et le Programme Assainissement Eaux Usées et Excréta à l’horizon 2030. L’objectif de ces importants programmes en milieu rural est de faire passer le taux d’accès à l’eau potable de 65% en 2015 (fin des OMD) à 100% en 2030 et celui d’accès à l’assainissement de 12% en 2015 à 100% en fin 2030. En milieu urbain, cet objectif est d’accroitre le taux d’accès en eau potable de 89,9% en 2015 à 100% en fin 2030 et le taux d’accès à l’assainissement de 34,2% en 2015 à 100% en fin 2030.

François KABORE