Burkina :  le cinéaste Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche à Ouagadougou / les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Côte d’Ivoire: La résidence du maire et la mairie de Soubré incendiées par des manifestants

07/02/2018
347

Côte d’Ivoire: La résidence du maire et la mairie de Soubré incendiées par des manifestants

Soubré, 07 fév. 2018 (AIP)-Des populations en colère ont incendié la mairie et la résidence du maire de Soubré mardi, à la suite d’une violente manifestation, a constaté l’AIP.

Tout a commencé mardi aux environs de 16h dans la capitale de la Nawa quand des groupes de jeunes et de femmes très en colère se sont, dans un premier temps, déportés au domicile du maire Traoré Lassina dans l’objectif de tout saccager. Mais ils ont été contrariés par la présence des Forces de l’ordre qui les avaient précédés au domicile du maire.

Les manifestants prennent la direction de la mairie. Entre temps, le secrétaire général 1 de la mairie de Soubré, Tiégbé Bonaventure venu à la rencontre des manifestants pour les calmer, est accueilli par des projectiles qui ont endommagé son véhicule de fonction.

Rejoints par d’autres personnes, ils prennent possession des locaux de la mairie car les Forces de l’ordre ont dû abandonner le site eu égard au trop grand nombre de manifestants qui, après les scènes de pillage ont tout incendié à la mairie.

De l’Etat civil au bureau du maire, en passant par l’ensemble des services de la mairie y compris les installations de la radio communale la radio, la voix de la Nawa, tout est passé à sac avant d’être incendié.

Tout est parti en feu ou emporté par les manifestants dans cette mairie qui avait été réhabilitée par le chef de l’Etat en 2014 à hauteur de 100 millions de francs CFA.

Malgré la réunion de crise organisée à la préfecture après l’incendie de la mairie, les manifestants reviennent à la charge au domicile du maire ou pendant plusieurs heures se sont affrontés avec les Forces de l’ordre qui tiraient à coup de gaz lacrymogène.

Et finalement aux environs de 23h, les manifestants ont réussi à prendre le dessus sur les Forces de l’ordre et ont eu accès au domicile du maire ou ils ont tout saccagé avant d’incendier la maison.

La situation tendue en ville et il règne une atmosphère électrique.

Selon certains manifestants ayant requis l’anonymat tout serait parti d’une information faisant état de ce que le maire aurait vendu le marché incendié à des libanais.

Cette rumeur, qui a vite fait le tour du marché, serait à la base de la colère des manifestants.

Information d’ailleurs formellement démentie par l’entourage du maire qui précise que c’est mercredi que le maire comptait rencontrer les commerçants dans le courant de la journée pour échanger sur les dispositions à prendre suite à l’incendie du marché.

Agence ivoirienne de presse

nm/bsp/fmo