Burkina : les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina : Bientôt un camion-incendie du Japon pour Ouagadougou

07/02/2018
278

Burkina-Japon-Coopération -Don

Burkina : Bientôt un camion-incendie du Japon pour Ouagadougou

Ouagadougou, 06  fév. 2018(AIB)-Le Japon a signé mardi une convention de 22 millions de FCFA avec l’Association Faso-Japon solidarité (AFAJAPS), en vue de l’acquisition d’un véhicule anti-incendie pour la mairie de Ouagadougou.

«Ce don permettra à l’AFAJAPS d’assurer les différentes transactions afférentes au transit d’un véhicule anti-incendie au profit de la marie centrale de Ouagadougou», a indiqué l’ambassadeur japonais, Tamotsu Ikezaki au cours d’une cérémonie.

M.Ikezaki a signalé  qu’au regard  de l’augmentation  de la population  et de l’extension de la ville, les capacités d’intervention des secours d’urgences ont besoin d’être renforcées.

A l’en croire en 2016, les sapeurs-pompiers ont  pu effectuer 482 sorties sur 964 appels au secours (pour des cas d’incendies), ce qui représente 50% de couverture de la demande exprimée par les populations.

«C’est pourquoi la ville de Yokohama (Japon) a été sensible à la démarche de la mairie de Ouagadougou  dont l’ambition est d’augmenter les capacités opérationnelles des sapeurs-pompiers en cas d’incendie», a-t-il expliqué. 

C’est  également dans cette optique précise-t-il, que  le président de l’AFAJAPS Siaka Gobé a aussitôt signé le contrat de cession  avec le maire de la ville  de  Ouagadougou Armand Beouindé.

Pour lui, à travers ce contrat de don, l’AFAJAPS pourra assurer le financement et la prise en charge matérielle de l’acheminement de ce  véhicule jusqu’au Burkina et voire  jusque dans la cour de la mairie. 

Le maire Armand Beouindé a salué le président de l’AFAJAPS pour avoir  mis en contact la Commune de Ouagadougou avec la mairie de Yokohama. 

Le diplomate Tamotsu Ikezaki a indiqué que  «la possibilité de donner trois ou quatre  ambulances à d’autres mairies est en étude, en vue d’assurer la sécurité humaine des Burkinabè».

Rappelons que le Japon a récemment accordé un financement d’un milliard 300 millions de FCFA en soutien au Programme d’appui au développement des économies locales, pour l’acquisition de  21picks-up, 3ambulances et de 13 motocyclettes.

Agence d’Information du Burkina

als/ata

NB : photo d’illustration