Burkina : les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina : le nouveau ministre des Sports prêt à relever le défi

05/02/2018
511

Burkina : le nouveau ministre des Sports prêt à relever le défi

Ouagadougou, 05 Fév. 2018 (AIB) - Le nouveau ministre des Dports et des Loisirs Daouda Azoupiou, installé ce lundi à Ouagadougou par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres Stéphane Sanon, s’est dit prêt à relever le défi de son département, a-t-on constaté.

«Je suis ouvert pour que nous puissions travailler ensemble et obtenir les résultats escomptés au regard de la lettre de mission qui sera donnée », a confié le nouveau ministre des Sports et des Loisirs Daouda Azoupiou, après son installation, en remplacement de Taïrou Bangré.

Plusieurs chantiers sont sur la table du développement du sport burkinabè et M. Azoupiou s’attellera au plus pressant.

«Le sport est une vitrine qui donne la visibilité à notre pays. Nous allons continuer à travailler pour détecter les talents et à faire leur promotion. Nous allons travailler à faire la promotion des centres de formations car c’est la pépinière. C’est là-bas qu’il faut mettre le paquet pour que les jeunes burkinabè puissent se former à la base pour défendre les couleurs de notre pays», a-t-il dit.

Le nouveau ministre des Sports voudrait bien bénéficier du soutien et de l’accompagnement de ses collaborateurs. Pour plus motiver ses collaborateurs, il leur a distribué des bons points : «à l’endroit des collègues je donne 20/20 à tout le monde pour commencer».

Son prédécesseur Tairou Bangré dit avoir eu «une expérience enrichissante en tout point de vue qui va lui servir dans le futur».

 Il a demandé à son remplaçant de relever les défis que sont le renforcement du fonctionnement institutionnel, la construction et la modernisation des infrastructures sportives et des loisirs, la formation des acteurs et de la professionnalisation des structures sportives, la promotion du sport pour tous et la mobilisation des moyens financiers et matériel.

Le Dr. Bangré a également demandé aux collaborateurs de faire montre de la même abnégation et dévouement au travail et surtout de la même loyauté envers le nouveau ministre, comme il en a bénéficié durant ses deux années au département.

Le secrétaire général du gouvernement Stéphane Sanon, tout en remerciant Tairou Bangré pour le travail accompli, a rappelé au nouveau patron du département des sports que «lors de la rencontre de prise de contact avec le nouveau gouvernement, le président du Faso a indiqué que les ministres doivent être des modèles de probité au travail, constamment à l’écoute de leur département sans faiblesse, avec toujours un message empreint de responsabilité».

Agence d’Information du Burkina

as/ata