Le Burkina est bel et bien gouverné (Roch Marc Christian Kaboré) // Le président du Faso dit être satisfait du travail des Forces de défense et de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme, pour lui, elles méritent d'être encouragées  // Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) // Le nombre d'emplois créés s'élève à 190 000 en deux ans et demi (Président du Faso) // Le président Kaboré demande aux syndicats du ministère en charge de l'Economie et des Finances de lever leur mot d'ordre de grève // L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina : Le nouveau ministre de l’Energie veut rendre le jus accessible à tous

05/02/2018
664

Burkina-Institution-Passation

Burkina : Le nouveau ministre de l’Energie veut rendre le jus accessible à tous

Ouagadougou, le 05 fév. 2018 (AIB)-Le nouveau ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo, installé lundi, s’est donné comme priorité, l’accessibilité de l’énergie à tous.

«Mes priorités, c’est accroître l’accessibilité à l’énergie à l’ensemble des populations (…), faire de telle sorte que l’énergie soit accessible à tous, que ce soit son niveau urbain ou rural», a confié le nouveau ministre, Bachir Ismaël Ouédraogo.

M. Ouédraogo s’exprimait lors de la cérémonie de passation de service avec Pr Alfa Omar Dissa.

Selon lui, l’équipe sortante n’a pas démérité. Il y a un travail qui a été fait et nous allons humblement apporter notre contribution avec l’expérience que nous avons.

«Nous avons l’un des kwh, le plus élevé de la sous région. Il faut savoir qu’en matière d’énergie, il n’y a pas seulement que l’énergie fossile, il y a d’autres sources d’énergies, notamment les énergies renouvelables et nous allons faire de telle sorte que le mix énergétique puisse permettre à ce que nous puissions aller de l’avant», a-t-il indiqué.  

Pour Bachir Ismaël Ouédraogo, le ministre à lui seul ne peut pas tout faire.  Pour cela, il a demandé l’appui de l’ensemble de tous ses collaborateurs.

«C’est une synergie d’actions et je pense que si on se donne  la main, nous serons à mesure  de relever ce défis», a expliqué M. Ouédraogo.

Agence d’Information du Burkina

fo/ata