Burkina :  le cinéaste Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche à Ouagadougou / les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Groupe parlementaire UPC/RD : Kodjo Jacques Palenfo au bilan à Gaoua

05/02/2018
163

Groupe parlementaire UPC/RD

Kodjo Jacques Palenfo au bilan à Gaoua

Le député du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement/Renouveau démocratique, Kodjo Jacques Palenfo a fait son bilan en deux ans de législature, le samedi 3 février 2018 à Gaoua.

Les militants du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement/Renouveau démocratique (UPC/RD) se sont regroupés, le samedi 3 février 2018 à la Place de la révolution de Gaoua. Ils sont venus des différentes localités de la province du Poni, pour assister au meeting bilan du député Kodjo Jacques Palenfo. Un devoir selon le député qui a expliqué aux électeurs, les différentes lois qui ont été adoptées et leurs conséquences sur la vie des populations. L'élu a fait cas de la loi sur la commande publique, la loi de finance gestion 2017 consacrant 1300 milliards de F CFA pour les financements et la loi sur le partenariat public privé. Pour lui, ces lois ont permis de baisser les offres de marchés de gré à gré d'environ 15,68%. Egalement, elles ont aidé, a-t-dit, à soutenir des investissements pour résoudre les questions de l’eau, de la construction des routes, des écoles et des centres de santé. Le député du groupe parlementaire UPC/RD Jacques Palenfo a aussi expliqué à l'assistance les raisons qui l'ont motivé à voter la loi sur le partenariat public privé. M. Palenfo a fait comprendre que cette loi a permis de rompre avec les anciennes procédures de financement, ce qui va contribuer à accélérer le développement par la rapidité des investissements. Par ailleurs, il a indiqué que la loi n'est pas mauvaise car pour combattre la corruption, il faut s'attaquer aux comportements des hommes. Le président du groupe parlementaire UPC/RD Daouda Simboro présent à Gaoua, a exprimé sa satisfaction à l'issue du meeting. De son avis, cette rencontre prouve que le député Palenfo est soutenu et est en symbiose avec sa base. En rappel, l’UPC/RD est une dissidence du groupe parlementaire UPC.

Evariste YODA