Burkina :  le cinéaste Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche à Ouagadougou / les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Transformateurs de la filière bétail viande du Houet : des cartes professionnelles pour organiser les bouchers

05/02/2018
111

Transformateurs de la filière bétail viande du Houet

Des cartes professionnelles pour organiser les bouchers

L’Union des transformateurs de la filière bétail viande du Houet (UTFBV-H) a organisé une conférence de presse, le mardi 30 janvier 2018 à Bobo-Dioulasso. Elle a présenté ses missions et la nouvelle carte établie pour organiser les bouchers.

C’est une conférence de presse à l’allure d’une assemblée générale des bouchers qui a eu lieu, le mardi 30 janvier 2018 à l’abattoir frigorifique de Bobo-Dioulasso. Une conférence sous haute surveillance, avec une entrée filtrée par les éléments de la Brigade anti criminalité (BAC). Un autre groupe de bouchers portant des brassards verts, a joué le rôle de veille. « Il y a eu un petit problème entre nous. C’est entre nous », a souligné le président de l’Union des transformateurs de la filière bétail viande (UTFBV-H), Seydou Yoda, pour rassurer les journalistes. Au cours de la conférence de presse, Seydou Yoda a présenté sa structure dont la mission vise l’organisation et la professionnalisation des bouchers. Le président de l’Union des transformateurs a fait comprendre que leur organisation œuvre à améliorer les conditions de l’activité des bouchers. Ainsi, il a indiqué que sa structure veut contribuer à lutter contre l’abattage clandestin du bétail et le commerce ambulant de viande dans les rues. Selon lui, les bouchers doivent apporter de la viande de qualité aux populations. C’est dans ce sens que le bureau de l’Union des transformateurs de la filière bétail viande a confectionné des cartes professionnelles pour ses membres. Selon le secrétaire général de la structure, Kamia Surré, 120 cartes ont été confectionnées dans ce sens. Ces cartes, a-t-il dit, ne remplacent pas l’agrément pour l’exercice du métier de boucher. M. Surré a fait comprendre que l’objectif, à travers cette organisation, c’est d’amener les bouchers à quitter le secteur informel. Une formalisation qui, de son avis, va permettre aux bouchers, de créer des emplois, payer des impôts et contribuer ainsi au développement de la ville.

Rabalyan Paul OUEDRAOGO