Burkina : les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Les medias internationaux invités à promouvoir l’image du Burkina

02/02/2018
294

Les medias internationaux invités à promouvoir l’image du Burkina

Ouagadougou, 1er Février 2018 (AIB)-Le ministre burkinabè en charge de la Communication Remis Fulgance Dandjinou a souhaité jeudi, que les medias internationaux accrédités au Burkina Faso  soient des relais de la promotion de l’image du pays à l’extérieur.

«Il y a beaucoup de présentations parfois tendancieuses de notre pays et malheureusement les medias (en) sont les relais», a déploré Remis Fulgance Dandjinou.

Le ministre de la Communication s’exprimait jeudi,  lors d’’un déjeuner avec des correspondants de presse internationaux, accrédités au Burkina Faso.

Il a exprimé la volonté de son département de mettre en place  «un cadre de partenariat entre le Service d’Information du Gouvernement (SIG) et la presse internationale pour mettre en valeur les réussites (du pays), ce qui est attractif et performant au niveau du Burkina sans non plus cacher les difficultés».

Le SIG a pour mission la gestion de la communication gouvernementale  et le rayonnement du Burkina Faso à l’extérieur.

Pour Remis Fulgance Dandjinou, le SIG doit occuper «une place centrale au sein de la communication gouvernementale» qui permettra «un équilibre d’accès de tous les acteurs sur les principes de respect des différences et de respect de l’accessibilité aux informations».

Selon lui, la communication gouvernementale, longtemps basée sur les medias de service public, «tâtonne et se cherche énormément». 

Les medias internationaux ont posé les difficultés qu’ils rencontrent souvent pour obtenir des rendez-vous avec des personnalités gouvernementales sur des sujets d’intérêts nationaux.

Agence d’Information du Burkina

wis/ata