Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Le Burkina bénéficie plus de 85 milliards de FCFA pour lutter contre le Sida

31/01/2018
660

Burkina-Santé

Le Burkina bénéficie plus de 85 milliards de FCFA pour lutter contre le Sida

Ouagadougou, 31 janv. 2018 (AIB)- Le Fonds mondial a annoncé mardi, une subvention de plus de 85 milliards de FCFA au Burkina Faso, destinée à lutter contre le paludisme, le VIH/SIDA et la tuberculose pour la période 2018-2020.

Le Fonds mondial a annoncé mardi, une subvention de 130 millions d’euros soit 85 milliards 274 millions  410 mille FCFA dans la lutte contre le paludisme, le VIH/SIDA et la tuberculose pour la période 2018-2020, écrit le quotidien public Sidwaya dans sa livraison du mercredi.

«Le volet lutte contre le paludisme recevra plus de 55 milliards de FCFA, près de 21 milliards dans le volet VIH/SIDA, 4,5 milliards de F CFA alloués à la lutte contre la tuberculose et plus de 4 milliards de F CFA injectés dans le volet co-infection VIH-Tuberculose», a confié le ministre de la Santé, Pr Nicolas Méda au  journal.

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Andrew Young a souligné que le Fonds financera l’achat de 12 millions de moustiquaires en 2019 et l’acquisition de 13,5 millions de réactifs pour le diagnostic rapide du paludisme, précise Sidwaya.

Selon M. Méda, la contribution du Fonds mondial améliore significativement les indicateurs de lutte contre le paludisme, la détection et la prise en charge adéquate de plus de 5 000 cas de tuberculose par an et le renforcement  du système de santé.

Le chef de la division Subvention au Fonds mondial Mark Eldon-Edington a rappelé que depuis 2002, son institution a débloqué plus de 279 milliards de FCFA pour lutter contre les trois maladies au Burkina Faso.

Agence d’Information du Burkina

fo/ata