Le Burkina est bel et bien gouverné (Roch Marc Christian Kaboré) // Le président du Faso dit être satisfait du travail des Forces de défense et de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme, pour lui, elles méritent d'être encouragées  // Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) // Le nombre d'emplois créés s'élève à 190 000 en deux ans et demi (Président du Faso) // Le président Kaboré demande aux syndicats du ministère en charge de l'Economie et des Finances de lever leur mot d'ordre de grève // L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Civisme en milieu scolaire au Sud-Ouest : la direction régionale des droits humains sensibilise à Loropéni

29/01/2018
1 017

Civisme en milieu scolaire au Sud-Ouest

 

La direction régionale des droits humains sensibilise à Loropéni

 

La direction régionale des droits humains et de la promotion civique du Sud-Ouest a organisé, le mardi 23 janvier 2018, une conférence sur le civisme et la citoyenneté en milieu scolaire, au lycée départemental de Loropéni.

 

La direction régionale des droits humains et de la promotion civique du Sud-Ouest a organisé, le mardi 23 janvier 2018, une campagne de sensibilisation au lycée départemental de Loropéni, pour inciter les élèves au civisme et à la citoyenneté en milieu scolaire. Cette conférence a permis de leur faire prendre conscience de leurs droits et devoirs en tant que citoyens. Selon le directeur régional des droits humains et de la promotion du Sud-Ouest, Issaï Bamogo, la conférence vise à promouvoir les valeurs citoyennes responsables. « Nous voulons que les comportements exemplaires, civiques soient promus », a-t-il déclaré. M. Bamogo a ajouté qu’il est bon que la génération future apporte sa contribution au mieux vivre du Burkina Faso. Par ailleurs, il a exprimé sa satisfaction, au regard de l’engouement de l’assistance pour le thème de la rencontre. De son avis, avec la sensibilisation, il est possible de réduire considérablement les inconduites constatées. Elève en classe de 4e, Yéri Hien dit être satisfaite de l’exposé du conférencier. « Par cette occasion, j’ai compris que le civisme est le respect, l’attachement et le dévouement du citoyen pour les bonnes règles de vie et la loi de son pays », a-t-elle indiqué. Elle a ajouté qu’il est important que les élèves respectent leurs enseignants, le règlement intérieur et la loi, avant de rassurer qu’elle rapportera l’information auprès des absents. Le délégué général du Lycée départemental de Loropéni, Denis Dah a, pour sa part, salué la tenue de cette conférence.  Selon lui, le conférencier a appelé à être des courroies de transmission des informations reçues auprès des élèves, amis et citoyens. Ainsi, a-t-il fait comprendre, chacun apportera sa contribution à l’édification d’une société civique.

Evariste YODA