Burkina : les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Pèlerinage de Dingasso : Mgr Paul Ouédraogo appelle à la tolérance religieuse

29/01/2018
795

Pèlerinage de Dingasso

 

Mgr Paul Ouédraogo appelle à la tolérance religieuse

 

Le 30e pèlerinage diocésain de Bobo-Dioulasso a eu lieu le dimanche 28 janvier 2018 dans les falaises de Dingasso, à une quinzaine de kilomètres de la cité de la ville de Sya. A cette occasion, l’archevêque, Monseigneur Paul Ouédraogo, a invité les fidèles catholiques à la tolérance religieuse.

 

Les fidèles chrétiens catholiques de l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso ont encore sacrifié à la tradition cette année, en organisant le pèlerinage diocésain consacré à Notre Dame des falaises de Dingasso. Pour la 30e fois, des milliers de fidèles venus des 21 paroisses de l’archidiocèse et d’ailleurs, ont convergé vers la paroisse Notre Dame de Dingasso, située à une quinzaine de Bobo-Dioulasso pour prier « la Vierge Marie ». Chants et adorations ont marqué ce pèlerinage de 2018, placé sous le thème « Eglise-Famille de Dieu, comme Marie à Elizabeth, accueillons et portons le Christ à nos frères ».« Le thème  interpelle tous les fidèles pour qu'ils n'oublient pas que nous sommes une église famille de Dieu », a fait savoir l’archevêque de Bobo-Dioulasso, Mgr Paul Ouédraogo aux fidèles. « Nous voulons, à l’exemple de Marie et comme Marie, être des personnes qui savent accueillir Dieu dans leur vie, et savent les porter aux autres par le témoignage et la qualité de la vie que nous menons », a-t-il ajouté. L’archevêque de Bobo-Dioulasso a beaucoup insisté sur la tolérance. « Dieu est un et unique. Ce sont les chemins pour aller à Lui qui sont différents. Abraham est notre père à tous dans la foi. Les Juifs, les Chrétiens catholiques ou protestants, les Musulmans se réclament d’Abraham », a-t-il fait comprendre, invitant les fidèles, de ce fait, à être tolérants et à être des missionnaires de l’amour, du pardon, de la paix autour d’eux. Par ailleurs, il a émis le vœu de voir davantage augmenter le nombre de pèlerins d’année en année. Il a appelé les pèlerins à faire preuve de  générosité, en contribuant pour l’aménagement du site de Dingasso, notamment  la construction d’un oratoire et d’un presbytère, lieu d’habitation du prêtre. C’est dans l’allégresse que les fidèles se sont séparés, en se donnant rendez-vous en janvier 2019. En rappel, le pèlerinage de Dingasso est un rendez-vous qui se tient chaque dernier dimanche du mois de janvier. 

Boudayinga J-M THIENON