Burkina :  le cinéaste Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche à Ouagadougou / les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Services transférés aux communes : le CUA de Zorgho outille une soixantaine de personnes

29/01/2018
101

Services transférés aux communes

Le CUA de Zorgho outille une soixantaine de personnes

Zorgho, (AIB) - Le Cadre unitaire d’action (CUA) de Zorgho a initié, le vendredi 12 janvier 2018, un cadre d’échanges avec une soixantaine de personnes sur les services transférés aux communes. C’était dans la salle de réunion de la mairie de Zorgho, sous la présidence du maire Toukoumnogo Jacques Kaboré.

Dans le cadre de la décentralisation, certains services avec leurs personnels et leurs ressources sont transférés aux collectivités territoriales. Mais force est de constater que ces différents domaines ne sont pas bien connus de la population, ce qui crée parfois des médisances sur les actions des maires et de leurs conseils municipaux. C’est conscient de cela et dans le but d’apporter sa contribution dans l’information de la population que le Cadre unitaire d’action (CUA) de Zorgho a initié cette rencontre.

L’objectif de la session est d’outiller les participants sur la décentralisation et les services transférés aux communes pour une bonne compréhension des actions communales. Pour le maire Toukoumnogo Jacques Kaboré, cette initiative est salutaire tant elle permettra d’éclairer la lanterne des participants sur ce que l’Etat reverse à sa commune et ce qui est fait avec pour éviter les critiques acerbes. Il a alors remercié le CUA et ses partenaires et souhaité que les échanges puissent atteindre les objectifs escomptés.

C’est Ludovic Sanou, secrétaire général de la mairie de Zorgho, qui a animé les échanges. Il a donné un bref aperçu de la décentralisation avant d’exposer sur les services transférés aux communes pour terminer avec les données financières du transfert dans la commune de Zorgho.

Selon lui, « la décentralisation consiste à reconnaître à une collectivité territoriale une certaine autonomie pour lui permettre de s’administrer librement et de gérer ses affaires propres à travers ses organes élus, sous le contrôle du pouvoir central ». Partant d’une enquête menée au Mali, il a expliqué que la décentralisation, du fait d’un certain nombre de tares, n’a pas été bien comprise. C’est pourquoi, pour permettre sa meilleure compréhension, il a cité les différents acteurs de la décentralisation et leurs rôles, le cadre règlementaire, les principes fondamentaux et les modalités de transfert des compétences. Il s’est attardé sur les 11 blocs de compétences transférées aux communes et a fini en présentant des tableaux détaillant les données financières du transfert dans chaque domaine pour les neuf dernières années.

Les questions des participants qui ont suivi ont montré l’intérêt qu’ils ont porté à cette présentation. Elles ont porté essentiellement sur la faiblesse des moyens transférés à la culture, les transferts dans les domaines de l’eau, la gestion du foncier rural et la règlementation de la circulation en ville. Les participants ont dit leur satisfaction des réponses apportées et ont remercié le CUA pour cette initiative.

Pour le président du CUA, Ousmane Kaboré, ce fut une belle rencontre. Il a remercié tous les participants et les a invités à être leurs relais pour insuffler une participation citoyenne à la vie de la commune. Pour mémoire, le CUA est une structure née de la volonté du GERDDES. A Zorgho, il regroupe le GERDDES, l’AVDL, le PROSAPAD et l’ABBEF avec pour objectif de sensibiliser les populations pour l’encrage de la démocratie.

Moïse SAMANDOULGOU