Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Direction régionale de la police nationale : Dramane Franck Elvis Compaoré passe le témoin à Banga Michel Ahoué

29/01/2018
755

Direction régionale de la police nationale

Dramane Franck Elvis Compaoré passe le témoin à Banga Michel Ahoué

Tenkodogo, (AIB) - Le commissaire principal de police Banga Michel Ahoué, nommé directeur régional de la police nationale du Centre-Est en conseil des ministres en sa séance du 4 janvier 2018, a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions, au cours d’une cérémonie présidée par le secrétaire général de la région du Centre-Est, Abdoulaye Bassinga, le vendredi janvier 2018 à Tenkodogo.

 «Au nom du gouverneur de la région du Centre-Est, je vous déclare officiellement installé dans vos nouvelles fonctions avec toutes mes félicitations». C’est en ces termes que le Secrétaire général de la région (SGR) du Centre-Est, Abdoulaye Bassinga, a déclaré le commissaire principal de police Banga Michel Ahoué, installé dans ses nouvelles fonctions de Directeur régional de la police nationale du Centre-Est (DRPN-CES). Ce dernier a, dans son adresse, souligné qu’il prend service dans une région frontalière à deux pays voisins au moment où de nombreux défis sécuritaires tels que la lutte contre le grand banditisme et le terrorisme constituent une grande préoccupation. Conscient de cette question, le nouveau DRPN Banga Michel Ahoué demande l’appui des autorités administratives, coutumières et religieuses, afin de mener à bien le combat et de faire de la lutte contre l’insécurité le combat de tous. Il a en outre dit attendre de ses collaborateurs le même degré de collaboration, d’esprit d’équipe et de dévouement qu’ils ont entretenu avec son prédécesseur. Banga Michel Ahoué a aussi pris l’engagement à travailler main dans la main et sans distinction aucune avec l’ensemble des forces de défense et de sécurité de la région. Le DRPN sorti, le commissaire divisionnaire de police Dramane Franck Elvis Compaoré, a dit quitter le commandement avec la conviction d’avoir été utile à la police nationale car il a toujours tenu haut le flambeau pendant ses années de service dont 7 ans à Bobo-Dioulasso, 4 ans à Fada N’Gourma et 3 ans à Tenkodogo. «Les nombreux témoignages de satisfaction des autorités régionales, provinciales et communales, de la hiérarchie policière, des autorités coutumières et religieuses, des populations de Tenkodogo et de la grande majorité des policiers de la DRPN du Centre-Est pour la bonne collaboration, le travail bien fait et mon esprit d’ouverture viennent me convaincre que j’ai été utile à plusieurs égards», a-t-il indiqué. Dramane Franck Elvis Compaoré a réitéré ses vives félicitations à son successeur Banga Michel Ahoué et émis tous ses vœux «à son patron venu tout droit du grand Nahouri» en qui les autorités ont placé leur confiance pour venir s’occuper des «petits Bissa». Il a en outre témoigné sa reconnaissance à ses anciens collaborateurs pour l’avoir assisté et accompagné durant ses 3 ans dans le combat contre l’insécurité sur toutes ses formes dans la région du Centre-Est. Le DRPN les a exhortés à avoir le même soutien, la même ouverture, la même disponibilité et le même engagement envers son successeur pour lui permettre de réussir cette noble mais combien exaltante mission afin de rehausser l’image de la police nationale. Une séance de félicitations et de prises de photos de souvenir a mis fin à la cérémonie de passation de commandement à la tête de la DRPN du Centre-Est.

Bougnan NAON