Burkina :  le président du Faso s'est incliné devant la dépouille du cinéaste Idrissa Ouédraogo, décédé ce dimanche à Ouagadougou avant son inhumation ce mardi / les Etalons boulistes remportent le tournoi international de pétanque de Kayes (Mali) /
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Conseil régional des Hauts-Bassins : de nouvelles classes pour le CEG de Koumi

29/01/2018
215

Conseil régional des Hauts-Bassins

 

De nouvelles classes pour le CEG de Koumi

 

Le Conseil régional des Hauts-Bassins a construit de nouvelles salles de classe pour le collège d’enseignement général (CEG) de Koumi, situé dans l’arrondissement 6 de Bobo-Dioulasso. La remise des clés a eu lieu le jeudi 25 janvier 2018 au sein de l’établissement.

 

 

Le Conseil régional des Hauts-Bassins s’est engagé à améliorer l’offre éducative, à travers la construction et l’équipement d’infrastructures scolaires dans la région. C’est dans cette optique qu’il a construit de nouvelles salles de classe pour le collège d’enseignement général (CEG) de Koumi. Un village rattaché à l’arrondissement 6 et situé à une quinzaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso. La cérémonie de remise des clés de l’établissement a eu lieu le jeudi 25 janvier 2018. Ce nouveau bâtiment, d’un coût global de 46 740 902 de F CFA, est composé de trois salles de classes et d’un bloc administratif. A l’instar de Koumi, le Conseil régional a  remis des clés des trois autres CEG en construction à la direction  régionale des enseignements post-primaire et secondaire des Hauts-Bassins. Il s’agit des CEG de Konkolikan, dans la commune de Koumbia, de Mangorotou dans la commune de Koundougou et celui de Dofiguisso dans l’arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso. Pour le premier vice-président du Conseil régional des Hauts-Bassins Arouna Barro, c’est un soulagement et un sentiment de fierté d’avoir réalisé ces infrastructures. Ce geste de son avis, va permettre de relever le défi de l’éducation dans la région, a-t-il ajouté.

 

Eriger le CEG en lycée

 

« Le CEG de Koumi a ouvert ses portes en 2012, avec une classe de 54 élèves. Aujourd’hui, avec ce don, le CEG compte neuf salles de classe dont  quatre sont fonctionnels pour un effectif de 241 élèves », a indiqué directeur de l’établissement, Sibiry Sanogo. Il présente la troisième promotion au BEPC cette année. Son souhait pour cette année est de réaliser un taux de réussite de 100% au BEPC. Tout en remerciant les donateurs, le directeur du CEG de Koumi, Sibiry Sanogo a formulé le vœu de voir le collège s’ériger en lycée. Car a-t-il poursuivi, son établissement a la capacité et les compétences pour être érigé en lycée. Avec ce geste, selon lui, les difficultés du CEG sont en phase d’être résolues, mais beaucoup restent à faire. « Nous avons besoin de manuels scolaires, d’enseignants et d’éducateurs, afin de mieux encadrer les élèves », a-t-il fait savoir. Pour l’érection du CEG de Koumi en lycée, la directrice des enseignements post-primaire et secondaire des Hauts-Bassins Bernadette Yougou a réagi. Pour ériger un collège en lycée, il y a un certain nombre de conditions à remplir. Certes, les infrastructures sont disponibles à Koumi,  mais il faut travailler à avoir au moins des effectifs suivant la réglementation en vigueur, a souligné Mme Yougou. « En plus de cela, les élèves doivent bien travailler, car nous ne pouvons pas ouvrir une classe de seconde pour recevoir deux à trois élèves », a-t-elle fait comprendre. Si toutefois le taux de succès au BEPC est très bon, rien ne pourra empêcher son érection en lycée. Un appel entendu par le premier responsable du CEG. Il a pris l’engagement de réaliser un taux de réussite de 100% au BEPC pour cette année. Pour y parvenir, il a sollicité le soutien des parents d’élèves et des élèves. 

Boudayinga J-M THIENON

Fatoumata YLY

(Stagiaire)