10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Région des Hauts-Bassins:la BRVM échange avec les opérateurs économiques

22/01/2018
1 432

Région des Hauts-Bassins

 

La BRVM échange avec les opérateurs économiques

 

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a animé du lundi 15 au vendredi 19 janvier 2018 à Bobo-Dioulasso, des sessions d’information au profit des opérateurs économiques des Hauts-Bassins. Ce contact voulu par la Délégation régionale consulaire des Hauts-Bassins, vise à inculquer aux acteurs économiques de la région, les opportunités que leur offre le marché boursier.

 

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) est une opportunité offerte aux acteurs économiques de la sous-région ouest africaine pour le financement de leurs affaires. Malheureusement, ses diverses vertus restent méconnues par bon nombre d’acteurs économiques. Pour pallier ce handicap, la Délégation consulaire régionale des Hauts-Bassins a convié l’antenne nationale de la BRVM pour s’entretenir avec des opérateurs économiques de la région. Une équipe de de l’antenne a ainsi séjourné du lundi 15 au vendredi 19 janvier 2018 à Bobo-Dioulasso. Ladite équipe, conduite par le directeur de l‘antenne nationale, Léopold Ouédraogo, a eu pour mission, d’informer ces acteurs du monde des affaires sur les avantages et les opportunités qu’offre la BRVM. Léopold Ouédraogo a d’abord donné la définition la plus simple de sa structure. « La BRVM est un marché ou s’achètent et se vendent des actions et des obligations», a-t-il expliqué. Selon Léopold Ouédraogo, les participants ont eu droit, à travers des sessions de formation et d’information, à plusieurs communications sur les mécanismes de fonctionnement de la BRVM, et  quelques principes pour investir sur le marché financier. « Les modules développés ont porté  entre autres, sur les connaissances du marché et de son architecture, du marché des actions, et du marché des obligations », a cité Léopold Ouédraogo. La dernière journée, à écouter le principal communicateur de la BRVM, a permis de montrer ce que c’est qu’un marché financier, la bourse, et comment on peut aller vers la bourse pour placer ou chercher de l’argent.

 

Portes de financement

 

Le vice-président de la délégation consulaire régionale des Hauts-Bassins, Al Hassane Siénou, a présidé la dernière session. Il a, à l’occasion, salué la disponibilité de la BRVM. « Je remercie  la BRVM qui a trouvé l’intérêt de se rapprocher de la communauté économique du grand Ouest », s’est-il exprimé. Pour lui, ce rendez-vous avec la BRVM a ouvert aux participants, toutes les portes pour le financement de leurs affaires. « Outre le financement classique des banques, la BRVM est aujourd’hui en mesure de mobiliser les ressources pour d’autres types de financements, et de nous accompagner dans les financements structurants au développement de nos affaires », a indiqué Al Hassane Siénou. Il a, par conséquent, demandé à tous les participants de servir de relai pour la promotion de la BRVM. « Je leur demande d’être des pionniers de la promotion de cette source de financement », a-t-il souligné. Clavéré Konaté, est un des participants de la formation. Cet entrepreneur en bâtiment et travaux publics ne cache pas sa satisfaction, au sortir des sessions d’information. « Je ne savais pas qu’il y avait tant d’opportunités sur le marché financier » s’est-il réjoui. Tout en souhaitant que ces genres d’initiatives se multiplient à l’avenir, M. Konaté a affirmé que les échanges avec la BRVM lui ont permis de sortir de son « ignorance ».

 

Alpha Sékou BARRY