Burkina :  le cinéaste Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche à Ouagadougou / les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina: séjour de la co-présidente de la Fondation Bill & Melinda Gates

22/01/2018
1 203

Fondation-Bill&MelindaGates


Burkina: séjour de la co-présidente de la Fondation Bill & Melinda Gates


Ouagadougou, 22 janvier 2018 (AIB) - Melinda Gates, co-présidente de la Fondation Bill & Melinda Gates, qui intervient en Afrique dans les domaines de l’agriculture, la santé des enfants et la nutrition, la planification familiale et les services financiers pour les plus démunis, arrive aujourd’hui au Burkina Faso.


«Melinda Gates, co-présidente de la Fondation Bill & Melinda Gates, est en visite au Burkina Faso pour en apprendre davantage sur le progrès du pays en matière de développement, notamment dans les secteurs de la planification familiale et de la nutrition», mentionne un communiqué parvenu à l’AIB.


Elle se rendra aussi au Kenya dans le cadre d’un programme d’apprentissage rigoureux qui permettra de définir comment la fondation investira les 5 milliards de dollars qu’elle a engagés pour l’Afrique en 2016 sur cinq ans, poursuit le communiqué.


Au Burkina Faso, Melinda Gates rencontrera des membres du gouvernement afin de mieux comprendre les priorités en matière de développement et comment le pays peut accélérer ses progrès dans le domaine de la nutrition et de la planification familiale.


Melinda prendra aussi part à une table ronde d’apprentissage sur le Partenariat de Ouagadougou avec des parties prenantes de la planification familiale.


La Fondation Bill & Melinda Gates travaille avec des partenaires dans plus de 45 pays africains pour réduire la pauvreté et améliorer la santé.


Les grands domaines d’investissements comprennent l’agriculture, la santé des enfants et la nutrition, la planification familiale et les services financiers pour les plus démunis.


Entre 2001 et 2016, la fondation a investi plus de 9 milliards de dollars en Afrique.


Ss

(Photo Internet)