Burkina : les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Insécurité :un cambrioleur et un escroc arrêtés à Sapouy

18/01/2018
441

Insécurité

Un cambrioleur et un escroc arrêtés à Sapouy

Sapouy, (AIB) - La Direction provinciale de la police nationale du Ziro a animé un point de presse, le mardi 9 janvier 2018 à Sapouy, pour présenter un présumé cambrioleur de boutique arrêté et du matériel saisi par la police de Sapouy.

Fin de cavale pour Abugri Assibi, 36 ans, de nationalité étrangère, présumé cambrioleur d’une boutique de vente d’appareils électroniques à Sapouy. 

Le récit des faits et de son arrestation a été livré par le commissaire central de la police de Sapouy, Saïdou Woba : « Dans la matinée du samedi 6 janvier 2018, un employé de commerce du nom de Hervé Ouiya a rapporté à la police qu’un individu aurait cambriolé la boutique de son ami Adama Kafando située en face d’une compagnie de transport de la place. Nous nous sommes déportés sur les lieux pour procéder aux constations afin de rechercher les traces et indices pouvant intéresser l’enquête ».  

A l’aide d’un objet tranchant (un couteau), le délinquant aurait fait une grande ouverture dans la partie arrière de la boutique construite entièrement en tôles, a fait savoir le commissaire Woba.

Le butin emporté, d’une valeur de 900 000 F CFA, se compose de 2 appareils de musique, 13 postes téléviseurs LED, 34 téléphones portables, 101 batteries de téléphones portables, 1 ordinateur portable et 1 ventilateur. Une enquête rapide auprès des compagnies de transport en commun a permis de savoir qu’un individu suspect aurait embarqué du matériel électronique à bord d’un véhicule, le même matin. 

Alertée, l’Unité d’intervention de la police nationale, en mission de contrôle et de sécurisation sur l’axe Ouaga-Léo, a procédé à l’immobilisation du véhicule en question. 

Les fouilles ont permis la saisie des objets volés et l’interpellation du présumé délinquant du nom de Abugri Assibi. Le propriétaire du matériel volé, Adama Kafando, que nous avons retrouvé à la police, débordait de joie. Il n’avait que des mots de remerciement à l’endroit de la police nationale et de ses collègues commerçants pour leur solidarité.   

La seconde affaire relatée par le commissaire Saïdou Woba porte sur l’escroquerie d’une somme de 477 000 F CFA. Le présumé délinquant, du nom de Ibrahim Niangao, avait créé une société minière fictive du nom de FTAO dont le siège se trouverait à Ouagadougou. 

Avec la complicité de Yacouba Ouédraogo, le sieur Niangao recrutait des sans-emplois à placer dans les différentes sociétés minières basées au Nord du Burkina. Pour être recruter, il fallait payer des sommes d’argent allant de 50 000 à 150 000 F CFA. 

Une fois que le versement était fait par transfert via les compagnies de téléphonie mobile, le présumé délinquant et son complice faisaient savoir à leurs victimes que la société traversait des difficultés financières, ou qu’un nouveau directeur était arrivé à la tête de ladite société et qu’il fallait patienter. 

Et après, le numéro sur lequel la victime avait fait le transfert n’était plus fonctionnel. Tel était le mode opératoire de cet autre groupe de présumés escrocs dont le cerveau, Ibrahim Niangao, a été déféré le 2 janvier dernier au parquet de Léo. 

Quant à son complice, Yacouba Ouédraogo, il est toujours activement recherché. Le directeur provincial de la police nationale du Ziro, Alexandre Kawassé, a salué le professionnalisme et le dynamisme de ses éléments. Il a invité la population à collaborer franchement en signalant tout mouvement suspect aux forces de l’ordre et de sécurité.

                                                                     Yassine SIENOU