Burkina : les familles des victimes du putsch manqué dénoncent des déports en cascades / Dabadi Zoumbara du journal Le Pays remporte le super Galian 2018 / les ministres de la Défense des pays du G5-Sahel appellent à une "opérationnalisation" rapide de la Force conjointe / l'audience du putsch manqué renvoyée au 25 mai /
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Plan régional de développement : les Cascades dispose désormais d’un outil de planification

17/01/2018
448

Plan régional de développement

 

Les Cascades dispose désormais d’un outil de planification

 

La région des Cascades dispose désormais d’un outil de planification. Ce Plan régional de développement (PRD 2018-2022) a été validé, le 9 janvier 2018, à l’issue des travaux de la première session ordinaire du cadre de concertation régional (CCR). Les travaux se sont déroulés sous la présidence du gouverneur de la région, Apiou Kouara/Kaboré Joséphine.

 

La première session du Cadre de concertation régional tenue, le 9 janvier 2018 à Banfora, avait pour objectif, l’examen et la validation du Plan régional de développement des Cascades. « A lhorizon 2025, la région des Cascades est le pôle agro-industriel, touristique et culturel du Burkina Faso avec des indicateurs performants dans les domaines de la bonne gouvernance, des secteurs sociaux de base, de la gestion durable des ressources naturelles et la protection de l’environnement » : telle est la vision du PRD 2018-2022 des Cascades. Ainsi, le PRD 2018-2020 des Cascades ambitionne améliorer les conditions de vie de ses populations à travers trois axes stratégiques, dix-neuf objectifs spécifiques et cent trente et un projets d’investissement. Le coût global de la mise en œuvre du PRD 2018-2020 des Cascades s'élève à 5,824 milliards de francs CFA, soit un coût annuel moyen de 1,16 milliard de francs. Il sera financé à hauteur de 7,93% du coût total par les ressources propres. Il se dégage donc un besoin criard de financement de 5,363 milliards de francs CFA, soit 92,07% du coût total du plan. Pour l’obtention de ces 5 milliards et demi environ, le Conseil régional pourrait compter sur les apports de l’Etat, des partenaires techniques et financiers de la région, des communes et des communautés villageoises,  entre autres. « Notre plan régional de développement décrit notre vision globale pour le développement de la région des Cascades, une vision qui reflète nos ambitions et nos intérêts, et qui doit orienter désormais notre action pour le développement des Cascades», a déclaré N’Golo Drissa Ouattara, président du Conseil régional des Cascades. Pour l’élaboration du présent document, le Conseil régional a bénéficié de l’appui technique de la direction régionale de l’économie et de la planification (DREP) des Cascades, puis de l’appui financier de la direction générale de l’économie et de la planification (DGEP).

                                                                                      Mamadou YERE (AIB/Comoé)