Burkina :  le cinéaste Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche à Ouagadougou / les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Gouvernorat de Tenkodogo: les corps constitués présentent leurs vœux à Antoine Ouédraogo

16/01/2018
146

Gouvernorat de Tenkodogo

Les corps constitués présentent leurs vœux àAntoine Ouédraogo

 

Tenkodogo, (AIB) - Les corps constitués de la région du Centre-Est ont présenté leurs vœux de nouvel an au gouverneur, Antoine Ouédraogo, le lundi 8 janvier 2018 à Tenkodogo.

 

Les corps constitués de la région du Centre-Est et l'ensemble du personnel du gouvernorat n’ont pas dérogé à la tradition en ce début d’année 2018. Ils ont présenté, le lundi 8 janvier 2018, leurs vœux de paix, de santé, de prospérité et de bonheur au gouverneur, Antoine Ouédraogo et à sa famille. «Tous les corps constitués de la région sont très satisfaits de votre accompagnement dans le cadre de la mise en œuvre de leurs missions respectives. Par ma voix, ils vous remercient pour votre engagement constant et votre disponibilité, votre grande capacité d’écoute et votre esprit de tolérance», a déclaré le porte-parole des constitués, le secrétaire général de région (SGR), Abdoulaye Bassinga. Selon lui, plus qu’une simple formalité protocolaire, la cérémonie de présentation de vœux constitue un moment privilégié d’introspection, de critique et d’autocritique de leurs actions et aussi de projection en termes de projets et de programmes. Ce rituel a également été une occasion pour les corps constitués de la région, de passer en revue les faits qui ont marqué la région en 2017 et d’envisager des perspectives pour 2018. Le porte-parole des corps constitués a précisé que des progrès ont été enregistrés au plan du développement socio-économique dans la région, grâce au leadership et aux qualités professionnelles et managériales du premier responsable de la région au cours de l’année 2017. Il s’agit entre autres de la tenue du forum régional sur la sécurité qui a permis aux acteurs du Centre-Est de faire un diagnostic sans complaisance de la situation sécuritaire et de formuler des recommandations qui ont permis d’alimenter le forum national ; celles des sessions des cadres de concertation des acteurs du développement rural décentralisé qui a permis d’échanger sur les questions d’intérêt majeur pour la population, du cadre régional de dialogue qui aussi permis de faire périodiquement le point de la contribution de la région à l’atteinte des objectifs du Plan national de développement économique et social (DNDES) et de la 6e Assemblée régionale des projets et programmes afin d’apprécier les efforts consentis au quotidien pour lutter contre la pauvreté dans les villes et campagnes ; le lancement des travaux de bitumage de la route nationale N° 29 Manga-Zabré, longue de 79 km le 9 novembre 2017 ; les appuis multiformes au monde rural dans le cadre des productions agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques et la promotion des droits humains et la lutte contre les différentes formes d’inégalités de genre dans la région, etc.

 

Les efforts seront poursuivis en 2018

 

Abdoulaye Bassinga a rassuré que les efforts devraient se poursuivre pour la réalisation de grands chantiers sous l’autorité du premier responsable de la région. Cependant, a-t-il souligné, des difficultés et des préoccupations qui se traduisent en termes de doléances existent et méritent une attention particulière. C’est notamment l’insuffisance de personnel tant au niveau des circonscriptions administratives que dans les différents services déconcentrés ; le manque ou le sous-équipement de la plupart des services en matériels bureautiques et en moyens roulants ; l’insuffisance des crédits délégués alloués aux circonscriptions administratifs et aux services techniques déconcentrés ; le manque criard d’eau au niveau de l’hôtel administratif et enfin, de l’enclavement de la province du Koulpelogo en raison de l’état dégradation des routes. Des doléances pour lesquelles le porte-parole Bassinga sollicite l’intervention personnelle du gouverneur en vue d’y trouver des solutions idoines. Le gouverneur Antoine Ouédraogo a déclaré que cette cérémonie de présentation des vœux est pour lui un moment de rencontre privilégié avec les différentes composantes de la population de sa région car, elle est aussi une occasion de communion et d’échanges mutuels sur sa volonté de bâtir une région solidaire et prospère et aussi, un opportunité de mesurer les avancées réalisées au cours de l’année écoulée et de prendre de nouveaux engagements pour l’avenir. «En dépit du contexte difficile, le fonctionnement des services et paraétatiques, la vitalité des associations professionnelles, le dynamisme du monde rural, du monde des affaires et surtout le courage et l’ingéniosité de la population orientent notre région dans sa marche déterminée vers le progrès. C’est fort convaincu de votre détermination à vous engager avec enthousiasme sur les chantiers de construction d’une région forte et prospère, que je renouvelle aux corps constitués que vous êtes, mes sincères vœux de bonne et heureuse année 2018», a indiqué le gouverneur Ouédraogo.

Bougnan NAON