Burkina :  le cinéaste Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche à Ouagadougou / les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Région des Hauts-Bassins: Hausse générale des prix des produits de consommation

16/01/2018
1 186

Région des Hauts-Bassins

 

Hausse générale des prix des produits de consommation

 

La direction régionale de l’économie et de la planification des Hauts-Bassins a organisé, le 12 janvier 2018 à Bobo-Dioulasso, un atelier pour présenter la note trimestrielle de conjoncture économique régionale des Hauts-Bassins. Ce document fait l’état de santé de l’économie de la région au dernier trimestre de l’année 2017.

 

L’activité économique n’est pas satisfaisante dans la région des Hauts-Bassins au cours du dernier trimestre de l’année 2017, selon la note trimestrielle de conjoncture économique régionale des Hauts-Bassins présentée, le 12 janvier 2018 à Bobo-Dioulasso, par la direction régionale de l’économie et de la planification des Hauts-Bassins. Si les recettes totales des collectivités ont augmenté de 629 %, leurs dépenses ont cependant grimpé de 48%. L’indice harmonisé des prix à la consommation note qu’il y a eu une augmentation globale de 0,8%. Ainsi les prix des produits de grande consommation ont subi une variation allant d’une baisse de 10,6% pour le maïs, 1,9% pour le mil local, 0,02% pour le sorgho et d’une hausse de 2,4% pour le riz local. La hausse des prix s’est aussi ressentie au niveau des produits de l’élevage comme la volaille, les bovins et les petits ruminants. Si on se fie à la note, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 8,2% par rapport au trimestre précédent, tandis que le nombre d’entreprises créées a chuté de 9,2%  sur la même période. Aussi, les déclarations d’importation et d’exportation ont respectivement baissé de 13,4 %  et de 74,2%. Les baisses ont aussi concerné les immatriculations qui ont chuté de 33,2% pour les quatre roues et de 45% pour les deux roues. La situation n’est pas aussi meilleure au niveau des hôtels qui ont vu leurs recettes chuter de 65,4%. Mais à en croire la note, les perspectives pour une reprise de l’activité économique au premier trimestre de 2018 sont rassurantes, car 50 % des chefs d’entreprises pensent que leurs productions vont augmenter, alors que 33 % pensent qu’elles vont baisser. La note trimestrielle de conjoncture économique a été validée au cours d’un atelier qui a regroupé les services techniques du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, et les autorités administratives de la région. Selon la directrice régionale de l’économie et de la planification, Fatoumata Sanogo/Dipama, la note  trimestrielle de conjoncture économique régionale des Hauts- Bassins présente l’évolution des prix des biens de grande consommation, l’évolution des indicateurs économiques dans les différents secteurs clés au cours d’une période donnée. Cette note, a souligné le secrétaire général de la région des Hauts-Bassins, Bernard Béba, va permettre d’orienter les décideurs en vue d’améliorer la situation économique dans la région.

Adaman DRABO