Burkina :  le cinéaste Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche à Ouagadougou / les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Centre médical avec antenne chirurgicale de Orodara : le ministre de l’Energie sur le site de la centrale solaire

16/01/2018
1 392

Centre médical avec antenne chirurgicale de Orodara

 

Le ministre de l’Energie sur le site de la centrale solaire

 

 

Le ministre de l’Energie, le Pr Alfa Oumar Dissa s’est rendu, dans la matinée du samedi 13 janvier 2018, sur le site d’implantation de la  mini-centrale solaire au Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Orodara. Il est allé s’imprégner de l’état d’avancement des travaux de réalisation de cette infrastructure.

 

Le ministre de l’Energie, le Pr Alfa Oumar Dissa était, le samedi 13 janvier 2018, sur le chantier d’implantation de la  mini-centrale solaire au Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Orodara. Située dans l’enceinte du CMA de Orodara, côté Ouest du bloc opératoire, la mini-centrale solaire est composée de 160 panneaux solaires de 165 kilowatts, pour une puissance  totale de 40 kilowatts. De façon générale, la centrale est prévue pour être raccordée au réseau avec des batteries de stockage. En terme de fonctionnement, lorsqu’elle sera mise en service, l’énergie solaire pendant la journée sera combinée avec l’énergie de la SONABEL pour alimenter le CMA. Et c’est ce qui va réduire considérablement la facture de la SONABEL, a confié Jacques Ouédraogo, directeur de RED/ Cabinet en charge du suivi contrôle dans le cadre des projets d’installation des mini-centrales au niveau des 14 CMA retenus. En cas de délestage, a laissé entendre M. Ouédraogo, les batteries seront sollicitées pour alimenter les services techniques prioritaires. En se rendant sur le site de la mini-centrale solaire du CMA de Orodara le samedi dernier, le ministre de l’Energie, Alfa Oumar Dissa voulait s’imprégner du niveau d’avancement des travaux de l’infrastructure. Une centrale qui s’inscrit en droite ligne de la politique du gouvernement  en matière d’énergies renouvelables. A en croire le Pr Alfa Oumar Dissa, le Burkina Faso, depuis l’installation du gouvernement en 2016, a pris une option claire pour l’utilisation des énergies renouvelables. La réalisation de la mini-centrale du CMA de Orodara s’inscrit donc dans cette dynamique, a-t-il  précisé. Pour l’heure, a indiqué le directeur de RED, le niveau de réalisation des travaux de cette mini-centrale est de 45% et sa mise en service est prévue pour le 15 février prochain. Un taux de réalisation qui satisfait le ministre Alfa Oumar Dissa. Après la visite, le ministre de l’Energie a remis une enveloppe de 100 000 F CFA à la maternité du CMA de Orodara, puis il s’est rendu au Lycée provincial Diongolo Traoré où il a fait son cycle secondaire. Une visite qui lui a permis de prodiguer des conseils aux élèves dudit établissement en les  invitant à plus d’ardeur au travail.

                                                                                        Apollinaire KAM

                                                                                             AIB /Orodara