Burkina : le Balai citoyen appelle le président du Faso à "redresser la barque avant qu'il ne soit trop tard" / le Collectif syndical ne reconnait pas les membres qui siègent au Haut conseil pour le dialogue social en son nom 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Le Burkina Faso salue l’exemplarité de sa coopération avec Monaco

12/01/2018
427

Burkina-Monaco- Coopération

Le Burkina Faso salue l’exemplarité de sa coopération avec Monaco

Ouagadougou 12 janv. 2018(AIB)-Le gouvernement burkinabè a salué vendredi, l’exemplarité de la coopération qui le lie existe avec  la  Principauté de Monaco dans les domaines de la santé, de la protection civile, de l’éducation et  de l’insertion socio- professionnelle.

Le Prince Albert II et son épouse la Princesse Charlène, ont achevé vendredi, une visite d’amitié et de travail de 72h au Burkina Faso.

Le ministre  en charge des Affaires étrangères,  Alpha Barry, dans sa lecture du communiqué final, a précisé les domaines d’intervention du gouvernement monégasque  au Burkina Faso, notamment la santé, l’éducation l’insertion socio- professionnelle et la  protection civile.

Pour lui, la visite de Son Altesse Sérénissime, le  Prince Albert II de Monaco à Ouagadougou, s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et coopération qui lient le Burkina Faso à la Principauté de Monaco.

M. Barry  a précisé  que  la coopération bilatérale fonctionne bien et que les deux chefs d’Etat se sont félicités de l’exemplarité des relations qui existent entre les deux pays.

«Les échanges ont porté sur la situation au Burkina Faso,  la Principauté de Monaco ainsi que des questions d’ordre bilatérales, régionales et internationales»,  a- t-il confié.

Alpha Barry a souligné que le Prince du Monaco a  renouvelé son engagement et celui de son gouvernement à soutenir les efforts de l’Etat burkinabè dans la mise en œuvre des  projets prioritaires notamment dans le cadre du Plan  national de développement économique et social(PNDES).

Le ministre a expliqué que les deux chefs d’Etat se sont engagés à lutter efficacement contre le terrorisme, l’extrémisme violent et la pauvreté.

Selon  Alpha Barry, le Prince Albert II de Monaco et le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré  ont exprimé leurs préoccupations  face aux menaces de paix et de la sécurité internationale et ont rassuré leur soutien à œuvrer pour un monde de  paix.

Il a également mentionné que les deux épouses ont échangé sur les questions des enfants en détresse et de la femme au Burkina.

La rencontre a été sanctionnée par la signature d’un protocole d’entente entre le gouvernement burkinabè  et la Fondation pour les études, la recherche et le développement international (FERDI) de la Principauté de Monaco.

En quittant Ouagadougou, ce vendredi 12 janvier 2018, le  Prince Albert II de Monaco a  invité son homologue burkinabè a effectué une visite d’amitié et de travail dans son pays, dans les jours à venir.

Agence d’Information du Burkina

no/ata