Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Tribunal de grande instance de Nouna : des magistrats installés dans leurs fonctions

11/01/2018
966

Tribunal de grande instance de Nouna

 

Des magistrats installés dans leurs fonctions

 

Une audience solennelle d’installation de nouveaux magistrats dans leurs fonctions s’est tenue, le 27 décembre 2017, au Tribunal de grande instance (TGI) de Nouna. Yaya Bélem, juge au siège, Yacou Koné, substitut du procureur du Faso près le TGI de Nouna, et Zalissa Josiane M’dimvi Wangrawa juge d’instruction, ont respectivement pris fonction aux termes de l’audience.

 

 

Nommés en conseil des ministres en décembre 2017, les nouveaux  membres du Tribunal de grande instance (TGI) de Nouna ont officiellement pris fonction, le mercredi 27 décembre 2017, au palais de justice de Nouna. C’est le président du TGI de Nouna, Waogabamba Patrice Zoundi qui a présidé cette audience solennelle consacrée à l’installation de Yaya Bélem, juge au siège, Yacou Koné, substitut du procureur du Faso près le TGI de Nouna, et Zalissa Josiane M’dimvi Wangrawa, juge d’instruction, dans leurs fonctions respectives au TGI de Nouna. C’était en présence des autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses, des corps militaires et paramilitaires de la province. Cet instant de renouvellement et de renforcement du personnel du TGI de Nouna a été marqué par la lecture de textes de lois et de décrets y consacrés, la présentation officielle des nouveaux magistrats du TGI de Nouna aux autorités et à la population, et une interpellation du procureur du Faso près le TGI de Nouna et commissaire du gouvernement près le Tribunal administratif de Nouna, Fissouonté Hien. A cette occasion, le président du Tribunal, Waogabamba Patrice Zoundi a dit merci à l’assistance pour sa disponibilité et le sens d’accompagnement dont elle a fait  preuve depuis l’ouverture de la juridiction de Nouna. « Recrutés sur la base de la compétence, nul ne doute que les nouveaux venus au TGI pourront insuffler un dynamisme nouveau opérationnel au Tribunal de Nouna qui se doit à présent de répondre au mieux à toutes les sollicitations des justiciables de sa juridiction », a laissé entendre le procureur du Faso près le TGI de Nouna et commissaire du gouvernement près le Tribunal administratif de Nouna, Fissouonté Hien. S’adressant particulièrement à ses nouveaux collègues de travail, il a dit ceci : « Seulement un peu plus de 10% de la population du pays pensent que la justice est neutre au Burkina Faso, selon un résultat d’études récentes rendu public. Pour changer cette donne, il vous appartient à présent de chercher à fortifier vos savoirs dans un domaine aussi vaste que le droit dans toutes ses dimensions, à garder la sérénité en toutes circonstances, à éviter de tomber dans la tentation, et surtout à vous éloigner des compromissions d’embarras à même de déshonorer le corps de la justice… ». C’est donc avec l’espoir d’une équipe mieux renforcée que le président de l’audience a installé chacun des magistrats dans leurs  fonctions, et levé l’audience, après quelques vœux de bienvenue et de réussite aux nouveaux magistrats.

 

Daouda KONATE

AIB/Nouna