Un incendie dont l'origine reste inconnue (pour le moment) s'est déclenché au centre médical de Kongoussi, province du Bam, ce lundi en début de soirée,  faisant des dégâts matériels (correspondant AIB)  // Le Burkina commémore, ce 19 août 2018, le premier anniversaire du décès de Salifou Diallo, ex-président de l'Assemblée nationale // L'activiste franco-béninois, Kémi Séba, à Ouagadougou du 20 au 26 août 2018 (Fasozine.com) //L’attaquant des Etalons, Jonathan Pitroipa  rejoint Paris football club, en ligue 2 française pour une saison //

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Promotion de l’éducation non-formelle :un forum pour booster l’alphabétisation dans le Ziro

11/01/2018
721

Promotion de l’éducation non-formelle

Un forum pour booster l’alphabétisation dans le Ziro

Sapouy, (AIB) - La Direction provinciale de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle (DPEPPNF) du Ziro a organisé à Sapouy, un forum sur l’alphabétisation dans la province. Les travaux qui ont été dirigés par la directrice Assata Bationo ont abouti à d’importants engagements et résolutions pour améliorer l’alphabétisation.

La province du Ziro a mal à son alphabétisation. C’est le constat fait à l’unanimité au sein des acteurs de l’éducation. En effet, l’on note un désintérêt de la population pour cette forme d’apprentissage dans cette contrée. Longtemps délaissée par les communes, l’alphabétisation est devenue un champ de business pour certains opérateurs véreux. Devant un tel constat amer, la DPEPPNF du Ziro a programmé, dans son plan d’action 2017, un forum pour diagnostiquer et relancer cette forme d’éducation dans la province. Le forum organisé à cet effet, le jeudi 21 décembre 2017, a regroupé les maires de commune, les opérateurs en alphabétisation, les acteurs de l’éducation formelle, les ressortissants de la province et certaines personnes ressources. La rencontre visait des échanges sur l’importance de l’alphabétisation, un diagnostic sur les maux qui la minent, une collecte des observations et recommandations pour l’améliorer, un plaidoyer pour sa prise en compte dans les budgets des communes et enfin des actions fortes pour la booster dans la province. Le représentant de la Direction générale de l’éducation non-formelle, Daniel Bénao, s’est entretenu avec les participants sur l’importance de l’alphabétisation et son lien avec le développement. A travers des exemples concrets, il a touché la sensibilité des participants sur la nécessité d’alphabétiser la population.  Il s’est appesanti sur le nouveau mécanisme de financement de l’alphabétisation dans le contexte de la décentralisation par le Fonds d’appui à l’éducation non-formelle (FONAENF). L’innovation majeure de ce nouveau mécanisme de financement réside dans le fait que désormais les collectivités territoriales devront assumer pleinement la maîtrise d’ouvrage dans une démarche partenariale qui confère à chaque partie prenante des missions spécifiques en lien avec la loi sur les collectivités et le statut particulier du FONAENF mandaté par le gouvernement pour financer les programmes d’éducation non-formelle. Le communicateur, Daniel Bénao, a annoncé que Sapouy est l’une de 45 communes retenues pour expérimenter ce nouveau type de financement. Le plaidoyer pour l’inscription de l’alphabétisation dans les lignes budgétaires des communes a été fait par de Tiassaye Ziba de l’ASSODEC (Associés solidaires pour le développement par l’école).  Il a exhorté les différents acteurs de développement à intéresser les mamans et les jeunes à l’alphabétisation. A travers les échanges interactifs, les participants se sont résolus à créer une structure pour la valorisation des langues locales, à créer un fonds propre pour soutenir l’alphabétisation et un comité de suivi budgétaire de ce fonds. Les opérateurs en alphabétisation ont été invités à mettre du sérieux dans leur travail. Au nom de ses collègues, le maire de Bakata, Sébastien Néboua, s’est engagé pour un changement positif en faveur de l’alphabétisation. Au terme de ces échanges fructueux, les participants à ce forum ont promis de travailler désormais ensemble pour la promotion de l’alphabétisation dans la province.

                                                        Yassine SIENOU