Burkina : les échanges entre le Burkina et le Maroc ont connu une hausse de plus de 22 millions de dollars / le Programme d'urgence pour le Sahel financé à hauteur de 81 milliards de FCFA depuis son lancement en août 2017 / gouvernement prévoit 95 000 tonnes de vivres pour soulager les populations démunies / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Exploitation faunique : la campagne 2017-2018 lancée par le Premier ministre

11/01/2018
137

Exploitation faunique


La campagne 2017-2018 lancée par le Premier ministre

Pama, (AIB) - La campagne d’exploitation faunique 2017-2018 a été lancée le 19 décembre 2017 à Nadiagou, dans la commune de Pama. La présente campagne a été placée sous le thème : « Promotion du tourisme intérieur dans les aires protégées pour une optimisation de la valorisation économique et socio-culturelle des potentialités fauniques ». La cérémonie a eu pour patron le Premier ministre Paul Kaba Thieba.

 

La région de l’Est est le principal réservoir de la faune du Burkina (70% du potentiel). La région compte 2 parcs nationaux et 11 zones cynégétiques concédées aux privés. Les aires protégées de l’Est, qui font partie intégrante du complexe W-Arly-Pendjari, sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Elles couvrent 1 079 746 ha et abritent plus de 73 espèces de grands mammifères dont l’éléphant, le buffle, le bubale, l’hippopotame, le lion, le guépard, le léopard et une diversité de primates. Placée sous le haut-patronage du Premier ministre, Paul Kaba Thieba, la cérémonie de lancement de la campagne d’exploitation faunique 2017-2018 a connu la présence du ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Nestor Bassière ; du ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Ambroise N. Ouédraogo ; du président des concessionnaires et du député Paramani Sabdano. Elle a également connu la participation du secrétaire général de la région de l’Est, des hauts-commissaires des provinces du Gourma et de la Kompienga, du premier vice-président du Conseil régional de l’Est, des maires des communes de Madjoari, Pama et Kompienga et de tous les directeurs et chefs de service de la province de la Kompienga. La cérémonie a été ponctuée par plusieurs allocutions qui ont précédé le discours de lancement officiel prononcé par le ministre en charge de l’Environnement.

Junior Mathieu LANKOANDE