Le Burkina est bel et bien gouverné (Roch Marc Christian Kaboré) // Le président du Faso dit être satisfait du travail des Forces de défense et de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme, pour lui, elles méritent d'être encouragées  // Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) // Le nombre d'emplois créés s'élève à 190 000 en deux ans et demi (Président du Faso) // Le président Kaboré demande aux syndicats du ministère en charge de l'Economie et des Finances de lever leur mot d'ordre de grève // L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Chambre régionale d’agriculture de la Boucle du Mouhoun:un bilan satisfaisant en 2017

11/01/2018
438

Chambre régionale d’agriculture de la Boucle du Mouhoun

 

Un bilan satisfaisant en 2017

 

La Chambre régionale d’agriculture (CRA) de la Boucle du Mouhoun a tenu, les 28 et 29 décembre 2017, sa deuxième session consulaire ordinaire à Dédougou. Pendant 48 heures, les participants ont fait le bilan des activités de 2017 avant de se pencher sur le programme de la nouvelle année.

 

 

L’assemblée consulaire de la Chambre régionale de la Boucle du Mouhoun s’est réunie à Dédougou les 28 et 29 décembre 2017, pour sa deuxième session ordinaire. Après l’unique discours livré par le haut-commissaire de la province du Mouhoun, Moussa Zabré représentant le gouverneur de la Boucle du Mouhoun, les participants ont fait le bilan de l’année écoulée, décrypté les difficultés rencontrées au cours de l’exécution de ses activités, avant de se pencher sur le programme de la nouvelle année 2018. En tant qu’institution consulaire des professionnels du secteur agro-sylvo pastoral, halieutique et faunique, la Chambre régionale de la Boucle du Mouhoun, a rappelé le représentant du gouverneur, est chargée de représenter et de défendre les intérêts du monde rural. Il s’agit, a-t-il poursuivi, de la représentativité et de concertation avec les acteurs directs du développement rural, de l’information et de la formation à l’endroit des acteurs du monde rural, de la promotion et de l’appui à l’émergence des projets et programmes de développement agricole et des organisations paysannes. Avec le soutien des partenaires, la CRA de la Boucle du Mouhoun, à en croire son président Noeza Bonzi, a organisé de nombreuses sessions de formation au profit du monde paysan, et accompagné les producteurs dans la réalisation de leurs activités, au compte de l’année 2017. Dans le cadre de la promotion des produits agricoles, la Chambre régionale d’agriculture, toujours selon M. Bonzi, a organisé des manifestations telles que les foires, afin de permettre aux organisations paysannes de valoriser leur savoir-faire. Et à la fin de l’année, le président Bonzi et son équipe se disent satisfaits de la mise en œuvre du programme sur le terrain. « Tout ce qui était inscrit au programme d’activités en terme d’accompagnement des producteurs, que ce soit sur le plan des intrants ou en équipements agricoles, s’est bien passé comme prévu », a-t-il soutenu. Cependant, la production agricole n’a pas suivi, au regard de l’invasion des chenilles légionnaires et de l’arrêt précoce des pluies, au dire du président de la Chambre régionale d’agriculture de la Boucle du Mouhoun. Pour pallier le déficit céréalier, il a invité les producteurs à une gestion rationnelle du peu récolté, pour éviter une crise alimentaire. M. Bonzi a suggéré donc la culture de contre-saison pour combler le manque à gagner. Par ailleurs, la Chambre régionale d’agriculture de la Boucle du Mouhoun entend mettre l’accent sur la sensibilisation, l’information et l’accompagnement des producteurs pour l’année 2018, a déclaré Noeza Bonzi.

Kamélé FAYAMA