Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Université internationale Saint-Dominique de Doulougou : les premières facultés opérationnelles dès octobre 2018

09/01/2018
1 400

Université internationale Saint-Dominique de Doulougou

Les premières facultés opérationnelles dès octobre 2018

Kombissiri, (AIB) - Une délégation de religieux dominicains, conduite par le Père Benjamin Sarr, a procédé, le samedi 9 décembre 2017, à la bénédiction du site devant abriter la future Université internationale Saint-Dominique de Doulougou (UISDD) à Gana, village de la commune rurale de Doulougou. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des autorités communales et coutumières de la localité.

C’est à Gana, village de la commune rurale de Doulougou, situé à quelques encablures à la sortie ouest de Kombissiri, que sera implantée la future Université internationale Saint-Dominique de Doulougou (UISDD). Avant le démarrage des travaux de construction des infrastructures de ce projet porté par les Dominicains qui ont des compétences académiques dans l’enseignement, la gestion et l’administration universitaire, une délégation de frères dominicains a procédé à la bénédiction du site sur lequel sera implantée l’université. La délégation était composée du Père Benjamin Sarr, supérieur provincial des Dominicains pour l’Afrique de l’Ouest francophone basé en Côte d’Ivoire ; du Père Bertrand Akpagbé, supérieur de la Fraternité dominicaine au Burkina Faso ; et du Père Isaac Sambou.  C’est en présence du maire de la commune de Doulougou, Hamado Ilboudo ; de Naba Sanem, chef du canton de Doulougou ; du curé de la paroisse Saint-Joseph-Artisan de Kombissiri, Henri Noël Zongo ; du secrétaire exécutif du projet de construction, Noël Ouédraogo ; et des doyens du village de Gana que s’est déroulée cette cérémonie de bénédiction. Selon le Père Benjamin Sarr, cette cérémonie de bénédiction lance les travaux de construction de l’UISDD pour un délai d’exécution de 6 mois. Les Frères dominicains, selon le Père Benjamin, sont une congrégation catholique qui existe depuis 800 ans et qui a souvent comme apostolat la prédication et l’enseignement autour des universités. L’histoire de la congrégation des Pères dominicains, a-t-il précisé, est intimement liée à celle des universités. « Pour répondre au besoin de l’Afrique en matière d’universités, nous avons voulu mettre au service des populations du Burkina, de l’Afrique, ce que, grâce à Dieu, nous savons faire. C’est pourquoi nous sommes venus ici pour que Dieu bénisse ce projet », a-t-il ajouté.L’UISDD, selon ses promoteurs, sera fonctionnelle dès octobre 2018 et les facultés pour cette première phase 2018-2019 seront celles des sciences juridiques, des droits de l’homme, de la culture de la paix et de l’action humanitaire, la faculté des sciences économiques et de gestion et la faculté des sciences et technologies qui commencera par la faculté d’architecture qui sera la première faculté privée d’Afrique. Au fil des années s’ouvriront successivement l’Ecole internationale de médiation, les facultés de médecine, de pharmacie avec l’ouverture d’un hôpital universitaire, les facultés des sciences et métiers de l’agriculture, des sciences de l’environnement ainsi que la création d’ingénieries en informatique, télécommunication, mécanique. L’Institut catholique de Paris interviendra pour l’Ecole internationale de médiation. Une cité universitaire sera également construite et fonctionnelle dès octobre prochain pour accueillir les étudiants. L’UISDD, qui est une université à but non-lucratif, sera en partenariat avec les universités dominicaines dans le monde, en particulier les universités Saint-Thomas-d’Aquin de Colombie et des Philippines. Le diplôme sera à la fois un diplôme de l’UISDD et de l’université Saint-Thomas et ouvrira les portes des grandes universités du monde. Les frais d’inscription n’étant pas encore fixés, le Père Benjamin Sarr rassure que l’accessibilité à l’UISDD ne sera pas au-dessus des moyens des populations. La cérémonie de la pose de la première pierre, prévue pour début février 2018, sera faite par le maître supérieur de la famille dominicaine, le Père Bruno Cadoré, 87e maître de l’Ordre des prêcheurs, qui viendra du Vatican pour la circonstance. Cette cérémonie connaîtra aussi la présence des premiers responsables de l’Eglise-famille de Dieu de Ouagadougou.

                                                     T. Pascal TIENDREBEOGO