Burkina : le Balai citoyen appelle le président du Faso à "redresser la barque avant qu'il ne soit trop tard" / le Collectif syndical ne reconnait pas les membres qui siègent au Haut conseil pour le dialogue social en son nom 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Droits et devoirs du citoyen: les élèves du lycée municipal de Séguénéga s’approprient les notions de base

02/01/2018
168

Droits et devoirs du citoyen

Les élèves du lycée municipal de Séguénéga s’approprient les notions de base

Ouahigouya, (AIB) - La Direction régionale des droits humains et la promotion civique du Nord a tenu une conférence au lycée municipal de Séguénéga, le samedi 25 novembre 2017, sur les droits et devoirs du citoyen dans un Etat de droit.

La bonne connaissance des droits humains par tous constitue un gage de respect non seulement de ses propres droits mais aussi de ceux des autres. L’éducation aux droits humains est le meilleur moyen d’instaurer une culture des droits humains au sein de la population. Afin de mener à bien cette mission, il a été créé en 2003 un Centre d’écoute et de documentation sur les droits humains (CEDDH), déconcentré par la suite dans chacune des douze régions où sont implantées les Directions régionales des droits humains. L’une des missions de ces CEDDH est d’informer, de former et de sensibiliser les populations à leurs droits et devoirs, en vue d’instaurer en leur sein une véritable culture des droits humains. Ainsi, l’introduction des concepts de droits humains dans les programmes scolaires s’avère nécessaire pour une meilleure prise en compte des droits humains dans le milieu éducatif.

Conscient du rôle que peut jouer son Service d’écoute et de documentation sur les droits humains (SEDDH) dans l’atteinte de ces objectifs, la Direction régionale des droits humains et de la promotion civique du Nord a organisé une conférence sur les droits et devoirs du citoyen dans un Etat de droit, au lycée municipal de Séguénéga, le samedi 25 novembre. A écouter le conférencier, Ousseni Sidibé, cette conférence vise à expliquer le rôle du SEDDH dans la promotion des droits humains aux élèves pour une meilleure prise en compte des droits humains dans le milieu éducatif. « Nous comptons, à travers cette activité, promouvoir les droits humains au profit des élèves. Le choix des élèves est motivé par la volonté d’une part d’accompagner le processus d’introduction de l’enseignement des droits humains à l’école primaire et d’autre part de renforcer la culture des droits », a-t-il soutenu. Il a fait savoir qu’à la fin de l’activité, les élèves seront sensibilisés à l’importance et à la nécessité de connaître les droits et les devoirs du citoyen dans un Etat de droit. « Ils auront les informations nécessaires pour une meilleure cohésion sociale dans un Etat de droit et seront outillés sur l’importance du respect de l’autorité de l’Etat », a ajouté M. Sidibé. A l’issue de la conférence, le proviseur de l’établissement, Mathias Djiguemdé, a reconnu la nécessité d’inclure les notions de droits humains dans le milieu éducatif, toute chose qui, selon lui, permettra d’atténuer le phénomène de l’incivisme au sein des établissements. Pour les élèves du lycée municipal de Séguénéga, la conférence a permis d’avoir des informations sur les notions de base concernant leurs droits et devoirs dans un Etat de droit. Ils se sont engagés à être des relais auprès de leurs camarades et de leurs familles.

Ibrahim ZAMPALIGRE