Burkina : le Balai citoyen appelle le président du Faso à "redresser la barque avant qu'il ne soit trop tard" / le Collectif syndical ne reconnait pas les membres qui siègent au Haut conseil pour le dialogue social en son nom 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Cadre de concertation provincial: le bilan de la campagne agricole au menu des échanges

02/01/2018
372
<p class="MsoNormal" align="center" style="text-align:center;line-height:normal"><span style="font-size: 14pt; font-family: "Times New Roman", serif; font-weight: bold;">Cadre de concertation provincial <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" align="center" style="text-align:center;line-height:normal"><span style="font-size: 14pt; font-family: "Times New Roman", serif; font-weight: bold;">Le bilan de la campagne agricole au menu des &eacute;changes <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" style="text-align:justify;line-height:normal"><span style="font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman", serif; font-weight: bold;">Solenzo, (AIB) - Le haut-commissaire de la province des Banwa, Sahabani Z&eacute;ba, a rencontr&eacute; les chefs de service, les personnes ressources, les ONG et associations, les OSC, les pr&eacute;fets et les maires pour une concertation. L’objectif de cette rencontre &eacute;tait de pr&eacute;senter le bilan de la campagne agricole, pr&eacute;senter le processus d’&eacute;laboration d’un Plan communal de d&eacute;veloppement (PCD) et le canevas de donn&eacute;es pour l’&eacute;valuation du PNDES. <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" style="text-align:justify;line-height:normal"><span style="font-size:12.0pt;font-family:"Times New Roman","serif"">Concernant le premier point de la rencontre, Martin Oul&eacute;, repr&eacute;sentant le directeur provincial de l’Agriculture, a relev&eacute; que la campagne agricole a &eacute;t&eacute; marqu&eacute;e par une pluie abondante mais mal r&eacute;partie dans le temps et dans l’espace. En effet, la province a enregistr&eacute; 1000 mm d’eau de pluie en 50 jours&nbsp;; ce qui a permis à ceux qui ont sem&eacute; tôt de pouvoir r&eacute;colter sans souci. <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" style="text-align:justify;line-height:normal"><span style="font-size:12.0pt;font-family:"Times New Roman","serif"">Dans son expos&eacute;, il ressort que le mil local a occup&eacute; une superficie de 21 040 hectares, le maïs 5&nbsp;853 hectares, le riz 11 705 hectares, le fonio 23 hectares, le sorgho blanc 44 528 hectares et le sorgho rouge 6 607 hectares, soit une superficie de 142&nbsp;440 hectares emblav&eacute;e en c&eacute;r&eacute;ales. <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" style="text-align:justify;line-height:normal"><span style="font-size:12.0pt;font-family:"Times New Roman","serif"">Pour les r&eacute;coltes, de façon pr&eacute;visionnelle, la province produira cette ann&eacute;e 154 tonnes de c&eacute;r&eacute;ales contre 157 tonnes l’ann&eacute;e dernière, soit une l&eacute;gère baisse de 0,67%. <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" style="text-align:justify;line-height:normal"><span style="font-size:12.0pt;font-family:"Times New Roman","serif"">Martin Oul&eacute; a toutefois rassur&eacute; les uns et les autres que la saison hivernale dans la province est exc&eacute;dentaire, en matière de production c&eacute;r&eacute;alière. II a demand&eacute; aux participants de sensibiliser les producteurs à ne pas vendre leurs productions à vil prix. II conseille donc aux producteurs de faire le warrantage.&nbsp; Dans les &eacute;changes, les repr&eacute;sentants des producteurs ont demand&eacute; aux autorit&eacute;s de mettre tout en œuvre afin de perp&eacute;tuer les cultures de contre-saison car cela r&eacute;soudra, un tant soit peu, le problème c&eacute;r&eacute;alier dans la province voire dans la r&eacute;gion. Les autres points de l’ordre du jour ont &eacute;t&eacute; pr&eacute;sent&eacute;s par Christophe Ou&eacute;draogo du PNGT. Le haut-commissaire a inform&eacute; l’assistance, dans les divers, que la r&eacute;habilitation de la route a commenc&eacute; et que d’ici-là le calvaire va finir. <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" style="text-align:justify;line-height:normal"><span style="font-size:12.0pt;font-family:"Times New Roman","serif"">&nbsp;</span></p> <p class="MsoNormal" align="right" style="text-align:right;line-height:normal; tab-stops:315.55pt"><span style="font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman", serif; font-weight: bold;">Salifou OUEDRAOGO&nbsp; <o:p></o:p></span></p>