Burkina : les ministres des pays membres du G5-Sahel en charge des cultes, à Ouagadougou les 26 et 27 avril, contre la radicalisation / une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

15 personnes décorées au Conseil supérieur de la Communication

29/12/2017
361

Burkina-Medias-Distinction

15 personnes décorées au Conseil supérieur de la Communication

Ouagadougou, 29 Déc. 2017(AIB)-15 agents  et partenaires du Conseil supérieur de la Communication (CSC) ont été décorés  vendredi au cours d’une cérémonie solennelle,  pour services rendus à la Nation, a-t-on constaté.

«Ces hommes et femmes, aussi bien agents que partenaires de l’institution se sont distingués par leur abnégation au travail, leur sens élevé du devoir et de la responsabilité», a reconnu  le président suppléant du CSC, Jean de Dieu Vokouma.

Parmi  les 15 agents et partenaires  honorés du jour, une personne a été  distinguée commandeur de l’Ordre du mérite des Arts, des Lettres et de la communication  et les 14 autres, chevaliers  de l’Ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication.

On précise également que le mérite de  six autres agents de cette institution  avait  déjà été salué  dans l’Ordre national, à la présidence du Faso le 5 décembre dernier.

Le porte-parole des récipiendaires, Ahmed Koné, a témoigné leur gratitude aux responsables du CSC pour leur avoir proposé à la distinction.

«Certes, les lauriers que nous récoltons en ces instants sont un grand motif de satisfaction mais aussi une interpellation», a-t-il déclaré.

Pour lui, ils ont le devoir de  s’illustrer par la qualité du travail et la disponibilité à produire dans le sens de la cohésion, de la paix, gages d’un développement harmonieux.

«Nous prenons l’engagement d’être des modèles, des hommes et des femmes au service de la Nation et de nos communautés», a-t-il rassuré.

Le président suppléant de l’institution, Jean de Dieu Vokouma, a réaffirmé  aux partenaires «son engagement à remplir l’irremplaçable rôle du CSC qui est de promouvoir une communication vertueuse au Burkina Faso».

M. Vokouma a aussi fait une mention spéciale à l’une des récipiendaires du jour, Martine Ilboudo/Condé, présidente de la Haute autorité de la Communication (HAC, Guinée Conakry), fait Commandeur dans l’Ordre du mérite des Arts, des Lettres et de la Communication.

«Elle a  fait  ses preuves dans la communication, plus précisément à Zama publicité avant de fonder l’Agence de communication «Stimulus» dont  certains se rappelleront de  la célèbre publicité  «Pierre, Pierre, je t’ai vu ce matin-là, je suis sauvé !», a-t-il loué.

Mme Ilboudo a dit accueillir cette  distinction avec beaucoup d’émotions, car indique-t-elle, «je ne sais pas ce que j’ai fait  d’exceptionnel pour mériter cela».

Elle a, pour sa part, salué toutes  les autorités  burkinabè pour cette marque de considération à son égard.

Agence d’Information du Burkina

als/ata